Archives par mot-clé : Vincent Peillon

Vincent Peillon : «Le voile n’est pas une agression contre la République»

«Le Parisien» – «Aujourd’hui en France», qui avait reçu les candidats de la primaire à droite, fait de même avec les candidats de gauche et la Fondation Jean-Jaurès. Troisième invité après Arnaud Montebourg et Manuel Valls, Vincent Peillon en appelle «à l’intelligence» sur la laïcité.

Selon Vincent Peillon, la défense de la laïcité «se fait plus par la liberté que par l’autorité, il faut amener les gens à s’émanciper.». Il insiste en appelant à «s’adresser à l’intelligence de chacun, c’est ça la laïcité». Le voile, pour lui, n’est «pas une agression contre la République».

Il s’en prend également à la fachosphère qui «gonfle tous les thèmes identitaires».

Face à cela, le candidat, professeur de philisophie, demande «un discours de raison et d’apaisement».


Vincent Peillon : « Le voile n’est pas une… par leparisien

Le Parisien

Vincent Peillon relie la laïcité… au port de l’étoile jaune imposé aux juifs !

Le Conseil représentatif des institutions juives de France( CRIF) a publié un communiqué pour dénoncer ces propos. «Le Crif dénonce la comparaison faite hier lors de son intervention sur France 2 par Vincent Peillon entre le sort des Juifs sous l’Occupation et la situation actuelle des musulmans de France.L’histoire de la déportation de plus de 75 000 Juifs, de la spoliation des biens juifs ou des lois discriminatoires comme le port de l’étoile jaune ne saurait être dévoyée et instrumentalisée au nom d’un soi-disant équilibre des souffrances. De telles déclarations ne servent que ceux qui cherchent à réécrire l’Histoire.» L’institution juive demande «une clarification et un correctif immédiat de la part de Vincent Peillon».

(…) Le Figaro



Le candidat à la primaire de la gauche a dénoncé ce mardi 3 janvier sur France 2 ceux qui « veulent utiliser la laïcité contre certaines catégories de population ». Et de citer, de manière quelque peu surprenante, le sort des juifs dans l’Allemagne nazie…

[Mise à jour – 11h35] Contacté par Marianne ce mercredi, l’entourage de Vincent Peillon précise ses propos : « Il n’a pas voulu lier la laïcité et Vichy. Ce qu’il a voulu dire, c’est qu’il ne faut pas utiliser la laïcité pour stigmatiser une partie de la population en raison de sa religion. C’est une dénonciation de ce qui se passe aujourd’hui avec la stigmatisation d’une religion », en l’occurrence l’islam. « La stratégie de l’extrême droite, dans l’histoire, est d’utiliser les mots de la République pour s’attaquer à certaines catégories de population », poursuit ce proche du député européen. Quant à comparer la situation des juifs sous l’Occupation à celle des musulmans aujourd’hui, « il n’a pas parlé de l’Holocauste mais de Vichy », insiste-t-il


Le candidat à la primaire de la gauche a dénoncé ce mardi 3 janvier sur France 2 ceux qui « veulent utiliser la laïcité contre certaines catégories de population ». Et de citer, de manière quelque peu surprenante, le sort des juifs dans l’Allemagne nazie…
Pour Vincent Peillon, « il y a eu des dérapages les dernières années » avec la laïcité. – Capture France 2

Voilà un curieux raccourci. Et un magnifique point Godwin. Vincent Peillon, candidat à la primaire de la gauche, explique l’imposition de l’étoile jaune par l’Allemagne nazie aux juifs pendant la Seconde guerre mondiale par… une instrumentalisation de la laïcité. Interrogé sur France 2 mardi 3 janvier, l’eurodéputé socialiste estime à propos de la laïcité qu’« il y a eu des dérapages les dernières années », avant de dénoncer « certains » qui « veulent utiliser la laïcité contre certaines catégories de population ». Il poursuit :

« Ça a déjà été fait dans le passé, c’était il y a 40 ans, les juifs à qui on mettait des étoiles jaunes, c’est aujourd’hui un certain nombre de nos compatriotes musulmans qu’on amalgame d’ailleurs souvent avec les islamistes radicaux. C’est intolérable. »

Vincent Peillon ne précise pas ce lien qu’il établit entre la laïcité et le port de l’étoile jaune sous l’Occupation allemande. Au passage, l’ancien ministre de l’Education nationale commet une petite faute de chronologie, puisque ce sombre épisode de l’histoire ne date pas de« 40 ans » mais de 75 ans, l’étoile jaune ayant été imposée aux juifs français à partir de 1942.

Céline Pina : Hamon et Peillon « font le travail de propagande du CCIF »

Tandis que Benoît Hamon a relativisé l’interdiction des femmes dans certains cafés, Vincent Peillon a lié laïcité et islamophobie. Pour Céline Pina, les deux candidats de la primaire sacrifient l’intérêt général à leurs calculs électoraux.

Ancienne conseillère régionale d’Ile-de-France, Céline Pina est essayiste et militante. Elle avait dénoncé en 2015 le salon de «la femme musulmane» de Pontoise et a récemment publié Silence Coupable (éditions Kero, 2016).

Le député de Trappes [Benoît Hamon] n’oublie pas que son avenir est dans sa réélection aux Législatives et il se garde de se mettre à dos sa clientèle des quartiers. Sacrifier à cette noble cause l’égalité femmes/hommes ne lui pèse guère.

Quand on est un citoyen engagé, la primaire du PS peut laisser pantoise. Le «Tout Sauf Valls» entraîne les candidats les plus à même de les remporter à faire assaut de relativisme sur deux points essentiels de notre contrat social: l’égalité entre les femmes et les hommes d’une part, la laïcité d’autre part. C’est vendredi, sur BFM-TV, Vincent Peillon qui explique à Ruth Elkrief que la laïcité est utilisée pour attaquer «un certain nombre d’identités historiques et culturelles» et notamment les musulmans. Et dimanche, sur France Continuer la lecture de Céline Pina : Hamon et Peillon « font le travail de propagande du CCIF »

Vincent Peillon opposé à la politique de Manuel Valls contre le port de burkini sur les plages

Peillon est un franc maçon cathophobe. Son objectif: Supprimer définitivement de l’identité française toute notion culturelle à la chrétienté.

Rappel:

Vincent Peillon : « La laïcité est une religion »

« on ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique »
(2008)

Les cicatrices laissées par le sauvetage brutal de Chypre

En complément voir les vidéos : Quand Peillon affirme que l’Union européenne et l’euro protègent les épargnants;

Et quand son frère le contredit.

———-

Les épargnants chypriotes se voient amputer une partie de leurs économies pour recapitaliser l’une des principales banques de l’île.

BFkFrgaCMAECgEbLes Chypriotes se sentent comme les cobayes de l’Europe. Il y a quatorze mois, la désormais fameuse troïka (Union européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international) imposait un plan de sauvetage sans précédent pour éviter la faillite à la petite économie insulaire. En mars 2013, la troïka accorde une aide de 10 milliards d’euros. Un montant colossal, équivalent à 60 % du PIB de ce micropays de moins d’un million d’habitants, membre de la zone euro depuis 2008. La grande nouveauté, à la différence des plans de sauvetage de l’Irlande, de la Grèce ou du Portugal: les épargnants chypriotes se voient amputer une partie de leurs économies pour recapitaliser l’une des principales banques de l’île. Une mesure inédite qui fait frémir les épargnants à travers toute l’Europe. «Le cas de Chypre était extraordinaire car son PIB est extrêmement faible et la taille de son secteur financier était absolument gigantesque», relativisait récemment Jean-Claude Trichet, l’ex-patron de la BCE.

Après des mois de flou, il s’avère que les détenteurs de comptes à la Bank of Cyprus ont dû abandonner 47,5 % des montants détenus au-dessus de 100.000 euros. Les capitaux «confisqués» ont servi à recapitaliser la banque. Les épargnants pourront en théorie en récupérer une partie, dans un avenir tout à fait incertain.

Thérapie de choc

Contrairement à une idée reçue, les investisseurs russes, qui appréciaient l’accueil fiscal et bancaire chypriote, sont loin d’avoir été les seules victimes. Des milliers de ménages autochtones, qui comptaient assurer leur retraite, financer les études à l’étranger de leurs enfants ou se construire une maison, ont subitement été privés d’une partie de leur bas de laine. Aujourd’hui, les mouvements de capitaux sont encore restreints par l’État. Il est interdit de faire sortir plus de 5000 euros par mois sans justificatif.

Un peu plus d’un an après le début de cette thérapie de choc, la troïka est satisfaite du rythme des réformes engagées. Quant à l’économie chypriote, à l’image de la Grèce, qui est d’ailleurs à l’origine de la crise bancaire de l’île, elle entame sa troisième année de récession. En 2014, selon les prévisions de Bruxelles, Chypre devrait être le seul État membre de la zone euro à subir un recul du PIB (-4,8 %). En trois ans, l’économie du pays aura maigri de 13 %! Dans cette île ensoleillée toute l’année où le crédit facile, avant la crise, avait permis la prolifération de 4 × 4 rutilants et de résidences secondaires, le chômage pourrait frôler les 20 % à la fin de l’année.

Dans ces conditions, la colère contre Bruxelles, et Angela Merkel, incarnation des politiques d’austérité, est palpable chez certains. Et pourtant, aucune manifestation ou grève significative ne sont venues perturber l’île depuis qu’elle a plongé dans la crise. Mieux, le parti de droite au pouvoir, Disy, du président Nicos Anastasiades, qu’Angela Merkel a encore reçu il y a dix jours, fait la course en tête dans les sondages. Des cobayes bien dociles.

Continuer la lecture de Les cicatrices laissées par le sauvetage brutal de Chypre

Pour Vincent Peillon l’immigration est un fantasme (vidéo)

Alors qu’en 2013 il y a eu une augmentation de 48% de clandestins en Europe. Alors que les chiffres des demandeurs d’asiles battent des records en  France. Alors que les immigrés arrivent toujours plus nombreux à Lampedusa. Alors que même les autorités européennes disent rencontrer de grandes difficultés pour maitriser les flux migratoires, le candidat PS aux européennes et ancien ministre vincent Peillon affirme que tout ceci n’est qu’un pur fantasme. Totalement irresponsable.

Le Pen à Peillon : « Vous venez me donner à moi des leçons de démocratie ? » (vidéo)

Marine Le Pen explose le franc maçon Peillon. Lorsque la patronne du FN déclare: « les français ont repris leur liberté ce soir », Peillon répond (attachez-vous bien) : « La liberté ? mais pourquoi faire ? ».

Incroyable!

Peillon veut renforcer l’enseignement de l’arabe : « C’est l’avenir de l’Europe et l’avenir de la France »

Selon le gouvernement PS et ses média-menteur, le grand remplacement n’est qu’une rumeur….

« L’enseignement de l’arabe était abandonné […] depuis des années, nous allons mettre les moyens nécessaires » à son renforcement, a déclaré à l’AFP le ministre français de l’Education, Vincent Peillon.

Cette orientation « est culturelle, mais elle est aussi, et ça chacun doit le comprendre, l’avenir de l’Europe et l’avenir de la France », a-t-il ajouté.

Yabiladi

Hollande au Vatican, immigration et délinquance, IVG, Medef : Zemmour Vs Domenach (vidéo)

(…) Les rapports divers et variés sur l’intégration, l’insertion, qui sont un moyen d’arracher les dernières traces de la culture catholique en France.

Il faut lire par exemple Vincent Peillon qui écrivait qu’il fallait une nouvelle religion républicaine qui remplace définitivement le catholicisme. C’est le vieux projet de Robespierre avec la religion de l’Être suprême. Et le projet des républicains d’origines….(1°

Partie 1:

Partie 2:

Sur la religion « républicaine » et l’anti-catholicisme du Franc Maçon Peillon. L’athée que je suis trouve ce projet fou et totalitaire. Avec ces idées Peillon renoue avec les pires penseurs révolutionnaires qui ont entrainé la France dans la terreur et ont inspiré les communistes Lénine et staline. :


La Religion Laïque et anti-Catholique de… par fautpaspousser-malo17

Laisse pas traîner ton fils

Article de contrepoints.org via Fdesouche

Prenons l’exemple du fils de Valérie Trierweiler. Plusieurs interpellations en flagrant délit, dont l’une pour avoir tenté de se procurer du cannabis pour fêter un anniversaire. Rien de bien folichon a priori ; les Français pourraient sans doute comprendre qu’un jeune consomme de la drogue lors d’une soirée entre amis et qu’il lui soit pour cela nécessaire de s’en procurer. En revanche, le fils de la concubine du président ne fait l’objet d’aucune poursuite, jamais ; l’impunité est héréditaire, même par alliance.

Même constat pour le fils Fabius, autour duquel flottent de forts soupçons de blanchiment d’argent. Comme son père, il a de l’ambition ; contrairement à lui, il a choisi une malhonnêteté illégale. Il semble étrangement confiant dans le fait que la justice ne s’attaquera pas à lui, ou qu’elle le blanchira comme il semble blanchir l’argent ; il n’est pas inquiété, alors qu’il mène grand train et fait l’acquisition de biens immobiliers à 7 millions d’euros sans déclarer de revenus ni payer d’impôts.

ubzs

Le fils de Marisol Touraine, lui, n’a pas pu être repêché ; il purge une peine de prison pour extorsion de fonds. Un jour d’ennui, il a braqué à main armée une vieille dame du voisinage pour de la menue monnaie.

Le fils de Christiane Taubira aurait, lui, bénéficié du soutien maternel pour éviter une condamnation pour complicité de vol. Propre.

Vincent Peillon, par exemple, échoue à enseigner la laïcité à ses enfants Maya, Salomé, Continuer la lecture de Laisse pas traîner ton fils

Peillon veut payer les nouveaux profs en dessous du SMIC

Tiens je croyais que l’on ne pouvait voir ça qu’en Grèce…ha,ha, ils ont l’air malin les syndicalistes de gôche !

509377-le-ministre-de-l-education-nationale-vincent-peillon-en-visite-le-25-fevrier-2013-dans-une-ecole-pri

Communiqué du SNES FSU :

 Dans un contexte où la crise du recrutement des enseignants et des conseillers principaux d’éducation (CPE) ne fait de doute pour personne et où l’OCDE montre depuis de nombreuses années que les enseignants débutants français sont payés 10 % de moins que la moyenne des pays de l’OCDE, le ministre propose dans le cadre de sa réforme de la formation des enseignants de diminuer la rémunération brute des enseignants de 20 %.  En effet, un projet de décret soumis au Comité Technique Ministériel (CTM) du 17 juin prévoit que les enseignants et CPE débuteront leur carrière à 1 600 euros bruts au lieu des 2 000 euros actuels.

SMIC mensuel = 1 430 € bruts. 1 600 € bruts ça fait 1 350 € nets environ. Les nouveaux prof seront payé moins que le SMIC.

Si Sarko avait fait une telle proposition, la gauche aurait crié au Fascisme !!!!!

Amis de Gôche vous avez voté pour l’UMPS… c’est à dire une droite de gauche et une gauche de droite…..