Archives par mot-clé : Vintimille

Vintimille (Italie) : les migrants organisent une prière musulmane devant le cimetière catholique

Les italiens vont commencer à regretter Mussolini…


Quelques centaines de migrants qui campent normalement le long de la rivière Roja ont célébré ce matin la fête d’Id-al-Adha avec une prière collective devant le cimetière de Roverino à Vintimille. la fête du sacrifice qui rappelle le sacrifice de remplacement fait avec un mouton par Ibrahim (Abramo) à qui on lui avait demandé de sacrifier son fils Ismaël.

La controverse est née sur le fait que la prière a été célébrée, avec des haut-parleurs et à l’extérieur devant le cimetière de Roverino. L’affaire a été déclenchée, en particulier, par le conseiller municipal du centre-droit – maintenant dans le groupe mixte – Roberto Nazzari: »J’ai su que les organisateurs se sont connectés au courant de la protection civile – avertit – pour cette raison je vais présenter un entretien dans la municipalité, pour savoir s’ils ont été autorisés ou non. Mais ce qui a été le plus ennuyeux, c’est que la fête a eu lieu devant le cimetière. C’est un acte d’irrespect total vis-à-vis de notre religion. »

Primocanale.it

Vintimille (Italie): «On n’en peut plus, la ville est envahie»

Ce matin, au terme d’une courte manifestation dans les rues de la ville italienne. Afin de protester contre l’ouverture prévue d’un nouveau camp pour migrants dans des locaux de la Croix rouge – jusqu’à présent désaffectés – en plein centre ville touristique.

Selon leurs informations, ce lieu d’accueil aurait une capacité de 25 places et serait destiné aux mineurs entre 15 et 18 ans. Il entrerait ainsi en complémentarité avec le centre du parc Roja, d’une capacité de 500 places.

Les habitants de la commune frontalière estime avoir « assez donné » dans l’aide aux migrants et souhaiteraient que d’autres villes Continuer la lecture de Vintimille (Italie): «On n’en peut plus, la ville est envahie»

Vintimille : le « Calais italien » est devenu une salle d’attente pour la France

Vintimille (Italie), ville frontière, est devenue une salle d’attente pour la France, qui s’applique à bloquer les entrées de migrants. Un camp, ouvert il y a un mois, est déjà saturé du fait de la pression migratoire.

La France est l’obsession de tous. Et pour la rejoindre, peu font appel aux passeurs mais, de plus en plus, tentent de franchir la montagne.


(Illustration de l’article du Monde)

[…] A 10 heures, mercredi 17 août, Omar est remis dans un train pour Vintimille, de l’autre côté de la frontière, avec deux jeunes Afghans de 11 et 15 ans. Les trois mineurs isolés sont renvoyés seuls en Italie, sans que la France ne leur offre la moindre assistance. A la gare de Vintimille personne ne les attend. Pendant ce temps, Tickli est emmené avec cinq autres Africains vers un poste de la police française puis vers une destination inconnue, au choix des autorités italiennes.

Ces neuf migrants étaient tous montés dans le train de 9 h 33 à Vintimille, destination Cannes (Alpes-Maritimes). Ils étaient contents d’avoir déjoué la vigilance des policiers italiens qui empêchent la montée à bord. Mais à la gare de Menton Garavan, juste après la frontière, les CRS français ont investi les wagons, contrôlé l’identité des personnes présentes et fait descendre les seuls passagers aux peaux foncées. […]

Continuer la lecture de Vintimille : le « Calais italien » est devenu une salle d’attente pour la France