Archives par mot-clé : voile

Ministre de l’éducation Tunisie: le port du niqab est une honte pour notre nation

Quand on sait que Benoît Hamon ne voit aucun inconvénient au port du Burkini ou du voile… on comprend la régression dans laquelle se trouve la gauche en France…

Hamon sur le voile

Burkini : Benoît Hamon tacle François Hollande et Manuel Valls

Hamon sur le voile en sortie scolaire: « il faut faire preuve de discernement » –

Vincent Peillon : «Le voile n’est pas une agression contre la République»

«Le Parisien» – «Aujourd’hui en France», qui avait reçu les candidats de la primaire à droite, fait de même avec les candidats de gauche et la Fondation Jean-Jaurès. Troisième invité après Arnaud Montebourg et Manuel Valls, Vincent Peillon en appelle «à l’intelligence» sur la laïcité.

Selon Vincent Peillon, la défense de la laïcité «se fait plus par la liberté que par l’autorité, il faut amener les gens à s’émanciper.». Il insiste en appelant à «s’adresser à l’intelligence de chacun, c’est ça la laïcité». Le voile, pour lui, n’est «pas une agression contre la République».

Il s’en prend également à la fachosphère qui «gonfle tous les thèmes identitaires».

Face à cela, le candidat, professeur de philisophie, demande «un discours de raison et d’apaisement».


Vincent Peillon : « Le voile n’est pas une… par leparisien

Le Parisien

Quand Sarkozy défendait le port du voile et donnait raison au discours anti-laïc d’Obama

Sarkozy parle des gaulois et évoque l’assimilation comme Marine Le Pen. Sarkozy est opposé au Burkini et veut même une loi pour l’interdire… comme Marine Le Pen. Sarkozy veut lutter contre le communautarisme commme… Marine Le Pen.

Sauf qu’au pouvoir sarkozy a nommé un préfet en raison de sa religion musulmane (1), a crée le CFCM en y mettant à sa tête les frères musulmans de l’UOIF, et a défendu le port du voile en donnant raison au discours d’Obama prononcé au Caire dans lequel le président américain déclarait « il importe que les pays occidentaux évitent d’empêcher les musulmans de pratiquer leur religion comme ils le souhaitent, par exemple en dictant ce qu’une musulmane devrait porter ».

Tout ça n’est pas très… gaulois!

sarkozy-voile

Pendant ses 5 ans à la présidence de la République, Sarkozy a mis en place la discrimination positive avec son “commissaire à l’égalité et à la diversité des chances” fervent défenseur du communautarisme, Yazid Sabeg. Il voulut également réécrire le préambule de la constitution française afin d’instaurer une politique de discrimination positive sur des fondements ethniques. Simone Veil l’empêcha d’aller jusque là.

sarko-discrimination

(1)Sarkozy a toujours été pour la discrimination positive et contre l’assimilation.
Voici ce qu’il déclarait Nicolas Sarkozy le 26 octobre 2005, en tant que Ministre de Continuer la lecture de Quand Sarkozy défendait le port du voile et donnait raison au discours anti-laïc d’Obama

Propagande et Manipulation: Dans Plus belle la vie Kevin va tomber amoureux de Fatiha, ado voilée victime d’islamophobie

Les gens qui suivent cette série subissent une propagande d’État effroyable. Beaucoup pensent que Plus Belle la Vie s’inspire du réel. C’est faux. Si c’était le cas, les scénaristes auraient mis en scène l’antisémitisme et la francophobie d’un grand nombre de musulmans, la folie communautariste des juifs, et la souffrance qu’éprouvent les français de souche face à la destruction de la civilisation dont ils sont les héritiers.
Or il n’en est rien. Plus belle la vie est l’inverse du réel. Cette série impose les dogmes de l’époque auquel doivent se soumettre le français les plus récalcitrants.

Jamais dans l’histoire de ce pays nous avons eu des programmes audiovisuels aussi politiquement orienté et clairement propagandistes.
Il serait temps d’ouvrir les yeux.


 

Une fois encore, le feuilleton de France 3 s’inspire de l’actualité. Mercredi 25, Kevin va tomber amoureux de Fatiha, une ado qui porte le voile. De quoi nourrir le débat autour de la question des pratiques religieuses et du radicalisme.

Cette intrigue sera traitée sur le ton « de la comédie et de la bienveillance », prévient Christine Coutin, conseillère des programmes de France 3. Pour évoquer la question des préjugés liés à la religion, Plus belle la vie introduit, à partir de cette semaine, le personnage de Fatiha, incarné par la comédienne Nadia Zeddam.

Cette lycéenne d’origine kurde porte le voile en dehors du lycée et du Mistral. Et c’est parce qu’elle arbore ce signe distinctif religieux que Fatiha va être agressée. Fort heureusement, Kevin Belesta (Théo Bertrand) volera au secours de la jeune fille. « Il va avoir un coup de foudre pour elle, et une histoire d’amour à la Roméo et Juliette va naître entre eux », révèle Christine Coutin.

Les événements de janvier dernier ont-ils inspiré les auteurs du feuilleton ? La réponse est non. « Nous avons imaginé cette intrigue, il y a au moins six mois, explique la conseillère des programmes. Mais le thème était déjà dans l’air du temps. » En 2007, était apparu le personnage de Djamila, la cousine de Samia et Malik, une étudiante algérienne voilée. Un personnage qui avait soulevé le débat entre les héros de Plus belle la vie.

Cette fois, le feuilleton va plus loin. À travers cette romance entre Kevin et Fatiha, sera aussi abordé le départ en Syrie de jeunes Français convertis. La mère de Kevin, Laetitia, pensera que son fils va basculer dans le radicalisme. Réalité ou fantasme ? À suivre…

Télé Star

Juppé opposé à l’interdiction du voile à l’université

«Dans l’espace public, moi, ça ne me choque pas de voir quelqu’un qui porte un foulard», a dit l’ancien Premier ministre.

Alain Juppé ne croit pas qu’il soit nécessaire de légiférer sur le port du voile à l’université. C’est en tout cas ce qu’il a affirmé dans l’émission Bondy Blog Café, selon des extraits publiés sur le site internet de La Chaîne Parlementaire.

«Qu’on l’interdise [le foulard, ndlr] dans des lieux comme l’école, où les enfants sont en formation, n’ont pas encore complètement acquis l’esprit critique […], je pense que c’est une bonne chose et j’ai voté cette loi et elle s’applique», a rappelé l’ancien Premier ministre. Mais «à l’université, c’est différent. On a des jeunes gens et des jeunes femmes qui sont adultes, qui ont tout à fait leur liberté de jugement et je ne vois donc pas tout à fait nécessaire de légiférer dans ce domaine-là». […]

Libération

Voile: Sarkozy, plus faux-cul que jamais !

Article de Pascal Hilout pour Riposte Laïque

Voici une vidéo qui nous montre comment nos politiciens savent si bien enrober leur fausseté et leur lâcheté dans de si belles déclarations. Elle nous montre comment notre Don Quichotte, Sarkozy, sait bien monter et enfourcher ses grands chevaux. Comme Jean-Luc Mélanchon, Marine Le Pen ou François Hollande, Nicolas Sarkozy nous répète la dernière litanie en vogue, rappelant leur attachement à la Laïcité et même, figurez-vous bien, au principe d’Egalité, sans jamais aller jusqu’au bout du raisonnement ; au fond des choses.

En tant qu’avocat, avant d’être président, M. Sarkozy sait parfaitement ce qu’est la République et quelles sont ses lois. Contrairement à ce qu’il continue d’affirmer dans cette vidéo, le voile islamique en France ne signifie nullement que celle qui le porte est moins égale ou inférieure à tout autre Français (ou Française), qu’il soit musulman ou non-musulman.

Ce n’est certainement pas cette inégalité-là que le voile islamique nous donne à voir, au grand jour, ici en France du XXIe siècle. Il ne signifie surtout pas cette inégalité à qui tout le monde – y compris le monde politique – pense bêtement ; par suivisme, par habitude, par répétition.

Le voile islamique d’aujourd’hui et le haïk du temps jadis, que les Français côtoient depuis 1830, nous  signifient que la musulmane n’a d’amour que pour le musulman ou le converti qui, devant l’islam, son Coran et son Mahomet, s’aplatit.

Le tort de la France, de 1830 jusqu’à aujourd’hui, est de ne pas oser dénoncer cette ségrégation-là, cet apartheid islamique qui crève les yeux et les écrans. La musulmane est celle qui pratique cet apartheid à l’égard des non-musulmans. La non-dénonciation de l’immonde, en le désignant par le nom qui convient, finira par nous faire crever d’hypocrisie.

Sarkozy, comme bien des associations féministes et tous nos politiciens continuent de Continuer la lecture de Voile: Sarkozy, plus faux-cul que jamais !

Pour Noël Mamère et Clémentine Autain (Parti de gauche) la Laïcité est un racisme d’État.

École : les mères voilées reçues chez Hamon

Une délégation de quatre collectifs a rencontré mercredi,pour la première fois, un membre du cabinet du ministre. Elles ont remis une pétition demandant l’abrogation de la loi sur le voile à l’école, une pétition signée par Noël Mamère et la très Mélenchoniste Clémentine Autain

Des mères musulmanes manifestent mercredi aux abords du Ministère de l'Éducation Nationale, pour demander l'abrogation de la circulaire Chatel interdisant les sorties scolaires aux accompagnatrices voilées.
 À quelques jours des grandes vacances, les mères voilées ont tenu à se rappeler au bon souvenir du ministre de l’Éducation. Histoire de s’assurer qu’avant la rentrée, la circulaire Chatel, qu’elles jugent «sexiste et islamophobe», serait abrogée, et que ces mamans pourront «partout en France, accompagner les sorties scolaires de leurs enfants». Mardi après-midi, une délégation de mères voilées a été reçue par un membre du cabinet de Benoît Hamon. «Nous avons exposé notre colère et notre humiliation, raconte Feirouz Benamar, du collectif «Sorties scolaires avec nous!». On nous a promis une réponse: c’est déjà un beau premier pas, parce que c’est la première fois qu’on nous écoute.» Visiblement embarrassé, le ministère n’a pas souhaité commenter cette rencontre.

Dans un «Appel du 18 juin», les représentantes de quatre collectifs de femmes voilées ont écrit au ministre. «À l’heure où la patrie des droits humains est devenue la patrie du rejet des étrangers, des “autres”, de toutes celles et de tous ceux qui ne correspondent pas à la norme dominante (blanc, homme, chrétien, riche…), nous lançons cet appel pour tenter un sursaut et faire émerger de l’intelligence, du désir d’être ensemble quelles que soient nos différences, indiquent-elles. Parce que nous portons un foulard, nous n’avons pas le droit d’accompagner nos enfants aux sorties scolaires, mais nous avons le droit de nous présenter aux élections de délégués de parents d’élèves, nous avons le droit de siéger dans les conseils d’écoles, et nous sommes surtout les bienvenues pour faire des gâteaux… Nous ne pouvons pas trouver les arguments cohérents pour expliquer cela à nos enfants.» La pétition a été signée par quelques élus de gauche, comme Clémentine Autain ou Noël Mamère. Également par le sociologue Jean Baubérot, qui estime qu’«il faut faire très attention à ne pas s’habituer aux atteintes aux libertés publiques».

Rue de Grenelle, elles n’étaient qu’une trentaine de femmes, voilées ou non, accompagnées de quelques militants solidaires et munies de banderoles «Avec ou sans foulard, mamans toutes égales». Venue d’Aubervilliers avec ses deux garçonnets, Samia arbore un foulard jaune et vert. Éducatrice au ministère de la Justice, la jeune femme travaille pourtant sans voile. «Ça ne me pose pas de problème, témoigne-t-elle. Mais en tant que maman, je ne représente que moi-même, et non l’État.»

«Racisme d’État»

À ses côtés, Noria, 35 ans, n’est pas voilée. Mais elle est aussi en colère contre cette «circulaire qui ne vise que les musulmanes voilées». «S’il s’agissait de laïcité, la circulaire serait élargie à toutes les expressions religieuses!, s’indigne cette jeune fonctionnaire. À la kippa aussi, pourquoi pas? Ou même au style gothique: être tout en noir avec des piercings, ça fait peur aux enfants! On est dans du racisme d’État. Il y a une obsession en France contre les musulmans. Et pourtant, la menace, aujourd’hui, elle est économique!» Un peu plus loin, une autre mère voilée s’insurge: «Et pourquoi à l’école, on met un sapin de Noël? Et nos présidents, ils vont tous rencontrer le Pape! Ça ne me dérange pas parce que c’est l’histoire de France. Mais là, l’histoire de France, elle est aussi devant vous.»

Continuer la lecture de Pour Noël Mamère et Clémentine Autain (Parti de gauche) la Laïcité est un racisme d’État.

Malika Sorel dénonce le projet de communautarisation de la France par Hollande (vidéo)

Aujourd’hui est à l’étude, c’est à dire sur le bureau du premier ministre, un rapport et des recommandations qui font froid dans le dos, c’est à dire qui nous amènent vers une société multiculturelle avec un octroi d’une place identique aux différentes langues en France, donc c’est la remise en cause de la langue, c’est la communautarisation de la société Française.

Un sondage sur le voile « censuré » sur France 3 (vidéo)

Il n’y a eu aucun piratage du site de France 3, le résultat du sondage ne correspond pas à la propagande de la caste. Et il était donc impossible pour les petits chien de garde de divulguer ce que pensent réellement les français.
Pour mémoire, le dernier sondage en date sur la question montre que 84% des Français sont contre le port du voile ou du foulard islamique par des femmes travaillant dans les lieux privés accueillant du public

Source : Laïcité : 84% des Français contre le port du voile dans les lieux privés

Même voilée, une jeune musulmane ouvre son cabinet médical en région parisienne

Source : Halalbook

Originaire de Seine-Saint-Denis, Aminata Dukuray est jeune femme diplômée de médecine qui a décidé d’ouvrir un cabinet à Aulnay-sous-Bois à deux pas de Sevran où elle habite.

Le parcours de cette femme est un parfait exemple de réussite. Elle a en effet su combiner sa profession avec le port du hijab. Elle a gardé ses principes tout en s’ouvrant sur le monde et en venant en aide aux autres.

1464146951hb-9bffc

« Je souhaitais exercer pas trop loin de mon domicile, à Sevran, et j’ai su que la municipalité d’Aulnay sous bois recherchait un médecin pour remplacer un collègue décédé.

S’il n’est pas toujours facile pour les jeunes d’ouvrir leur premier cabinet, il est également des endroits où certains ne veulent pas aller comme dans les quartiers dits difficiles ou au fond de la campagne » , explique Aminata Dukuray

« Je suis née dans le 93, je connais bien le département mais j’ai malgré tout été surprise par la gentillesse des voisins et leur accueil chaleureux. (…) Je ne connais pas encore bien la ville mais ce qui m’a frappée, c’est la future mosquée. Étant musulmane, il est pour moi important d’avoir un endroit aussi grand, beau et ouvert dans la ville. »

Le choix de devenir médecin a toujours été pour cette femme une réelle vocation. Elle se Continuer la lecture de Même voilée, une jeune musulmane ouvre son cabinet médical en région parisienne

Pierre Cassen : interdiction du Voile et de la Kippa = guerre civile ?

Pierre Cassen, responsable du journal en ligne Riposte Laïque, s’exprime sur la proposition de Marine Le Pen visant à interdire le voile et la Kippa dans la rue.
Une loi qui, si elle était appliquée, pourrait faire naître de vives tensions.

Je vous laisse imaginer ce que serait le pays dans lequel nous voulons vivre quand ils seront 15 millions, quand ils seront 20 millions, quand ils seront 25 millions, ce que la démographie et le rythme actuel de l’immigration amènera forcement en 2020, en 2030, et en 2050.

Si aujourd’hui avec 8 millions de musulmans, on nous dit qu’empêcher le port du voile en France c’est l’ouverture de la guerre civile et que c’est quelque chose d’abominable, cela veut dire que l’Islam est supérieur à la République…ça serait un message terrible.

Chacun son voile, chacun son chemin… Et si Diam’s était entrée au couvent ?

A l’occasion de la sortie de son autobiographie, Diam’s revient sur le devant de la scène après deux ans de silence. Voilée, maman et sereine, un bonheur apparent largement relayé par des médias aux anges, les mêmes qui la conspuaient lors de sa conversion à l’islam en 2009.

Atlantico : Critiquée en 2009 dans Paris Match et à ses concerts suite à sa conversion à l’islam, on a l’impression désormais que les médias la réhabilitent : pourquoi ce revirement et surtout dans quelle mesure les médias décident-ils de ce qui est bien ou mal ?

Elisabeth Lévy : Tout d’abord, je ne m’intéresse pas particulièrement à Diams et je n’ai aucune lumière sur une éventuelle polémique en cours. Cela dit, je me rappelle que tout le monde trouvait admirable sa chanson « Ma France à moi », dans laquelle figurent ces paroles: « Ma France à moi, elle parle du bled ». Quand quelqu’un ose parler de son bled en Auvergne, c’est atroce, ultra-beauf et en un mot raciste: en clair il vaut mieux être bledouillard que franchouillard. Bref, la beauferie, c’est super quand c’est exotique.

C’est ce que vous pensez ?

Non, moi je n’ai pas de problème avec le fait que les gens aiment leur patelin, même si je n’en ai pas vraiment.

Mais le point de vue dominant dans les médias, c’est qu’il est tout à fait acceptable d’être de quelque part, à condition que ce quelque part soit de l’autre côté de la Méditerranée.

Ce qui traduit, une fois de plus, le décalage énorme qui existe entre l’opinion médiatique et l’opinion générale. Le problème est que ce décalage nourrit le ressentiment : les « gens ordinaires », comme dit Michéa, ou les « vrais gens » comme on disait autrefois au Parti Communiste ont l’impression qu’une minorité de journalistes vivant à l’abri de frontières culturelles entend leur dire ce qu’ils doivent penser et s’ériger en arbitre des élégances morales. Heureusement, internet permet d’échapper au monopole des médias convenables. Même si économiquement cela reste difficile, les gens décrétés infréquentables peuvent s’exprimer….sinon, j’aurais dû changer de métier depuis longtemps !

(…)

On voit que les médias « choisissent » là où la critique va s’axer: auraient-ils une réaction similaire face à Diam’s si cette dernière était rentrée au couvent? A contrario, on l’impression que l’islam passe mieux, est-ce le cas?

Je suppose que si Diam’s était entrée au couvent, les médias auraient trouvé ça moins chic que sa conversion à l’islam.

Continuer la lecture de Chacun son voile, chacun son chemin… Et si Diam’s était entrée au couvent ?

Rennes : Elles revendiquent le droit de porter le voile

Un collectif d’une cinquantaine de femmes s’est rassemblé, ce samedi après-midi, place de la mairie, à Rennes, afin de dénoncer la discrimination envers les femmes voilées.

Les manifestantes, dont certaines portaient le voile, souhaitaient interpeller le public pour engager le dialogue. « L’objectif est de faire un travail de démystification et de dédramatisation pour porter un nouveau regard sur le voile », soulignait Morgan, une militante du collectif.

Au-delà du voile, ce rassemblement voulait aussi dénoncer « l’islamophobie et ses amalgames ».

Suite et source : Le Télégramme,