Archives par mot-clé : voilée

Islamisation de la gauche : Découvre qui est Maryam pougetoux représentante de l’ UNEF paris 4 sorbonne

Les partis politiques et les syndicats de gauche sont infestés d’islamistes. Les cadres de ces partis comme Mélenchon, Poutou, Hamon le savent et l’encouragent. Pourquoi? Parce qu’ils ont conscience qu’ils ne parviendront plus à gagner des élections sans ‘électorat musulman.. autant donc avoir auprès d’eux des militants extrêmement aguerris. Ce qui est le cas des islamistes.
L’UNEF fricote depuis des années avec les Etudiants Musulmans de France, une association qui organise des manifestations avec le CCIF, les frères musulmans de l’UOIF, Coexister ou encore les réseaux de Tariq Ramadan

Cette situation n’est pas unique à la France. On la retrouve en Belgique, aux Pays-Bas, en Espagne ou encore en Suède.

Echirolles (38) : L’entraîneuse voilée d’une équipe de foot interdite de finale

Au secours, après les universités, les écoles, les entreprises maintenant le sport…. si rien n’est fait dans 15 ans ce pays deviendra un califat…

Arrêtez de voter pour des immigrationistes à la Macron et Fillon; des universalistes à la Mélenchon et des multiculturalistes à la Hamon!

Nos grands-parents qui se sont pas battus pour notre pays et qui nous l’ont laissé en héritage, n’auraient pas voulu que la France devienne ce qu’elle est  en train de devenir


Essia Aouini s’occupe de l’équipe féminine de foot du club de quartier de l’AS Surieux à Echirolles. Les filles qu’elle entraîne ont entre 11 et 13 ans. Et l’équipe de cette étudiante de 19 ans en licence d’anglais est parvenue à se qualifier pour la finale de la Coupe Rhône-Alpes. (…)

Son voile pose problème à la Ligue Auvergne-Rhône-Alpes qui se cache derrière le règlement de la Ligue, inspiré de celui de la Fédération française de football, interdisant «tout port de signes ou tenues religieux, tout affichage ou comportement à caractère idéologique ou religieux, tout acte de prosélytisme».

De son côté, Amar Benguedouar, le président du club a déjà prévenu Continuer la lecture de Echirolles (38) : L’entraîneuse voilée d’une équipe de foot interdite de finale

Prud’hommes : Carrefour condamné pour le licenciement d’une salariée voilée

Lu sur Le Progrés

La société Carrefour a été condamnée jeudi par le conseil des Prud’hommes de Lyon pour avoir licencié en 2010 une caissière voilée. Le licenciement de Hafida Treille, 44 ans, a été reconnu «sans cause réelle» et la société Carrefour a été condamnée à lui verser 10000 euros de dommages et intérêts, selon la décision prud’homale.

avocates-et-representante-de-l-association-autour-de-madame-hafida-treille-lors-de-l-audience-aux-prud-hommes-le-24-juin-dernier-photo-archives-dominique-menvielle-1

Hôtesse d’accueil dans un hypermarché de Villeurbanne, Mme Treille avait fait l’objet d’une procédure de licenciement après être revenue d’un congé parental en portant un foulard sur sa tête manifestant son appartenance à la religion musulmane. Selon le groupe de grande distribution, la décision de son ex-salariée contrevient au règlement intérieur interdisant tout signe ostentatoire à caractère politique, syndical et religieux pour les personnes en relation avec la clientèle.

Or pour Me Haouda Hathroubi, conseil de l’ex-salariée, le principe de «neutralité absolue» édictée dans le règlement intérieur se heurte à celui de la liberté religieuse garantie par la constitution française et la cour européenne des droits de l’homme.

«Ma cliente pense que travailler au sein de la société Carrefour tout en manifestant sa croyance n’est pas contradiction avec son contrat de travail», a déclaré Me Hathroubi qui s’est félicitée de la décision prud’homale. «Elle a eu l’impression d’être victime de discrimination. Cette décision lui permet d’être restituée dans sa dignité», a commenté l’avocate.

Les deux parties ont deux mois pour interjeter appel de la décision.

A lire
Livre prônant le djihad dans les supermarchés : le Ministère de l’Intérieur le compare à la Bible

Islam : ce que révèlent les livres prônant le djihad en supermarché

Bagnolet : le maire PCF tolère une madrassa illégale, avec directrice niqabée et fillettes voilées

Article de Riposte laïque

Depuis la rentrée, une bien étrange école s’est installée rue Pierre et Marie Curie, sous la dalle Maurice Thorez à Bagnolet, une « scolarité alternative » illégale, réservée à des élèves exclusivement musulmans âgés de 3 à 8 ans, déscolarisés, et venant de diverses communes des environs.

Directrice-ouvre-les-portes-à-8h30Cet espace communal couvert de tags, devenu madrassa, contrevenant aux normes exigées pour les lieux d’accueil d’enfants, et dont l’enseignement islamique reste secret, est généreusement et illégalement prêté par le maire communiste Marc Everbecq (pour qui il ne s’agit que d’une simple garderie et qui refuse d’entendre évoquer le sujet de la laïcité), alors même qu’il s’était pourtant engagé le 28 novembre dernier auprès des habitants indignés à faire cesser cette activité prosélyte.

Pour en avoir le cœur net, je suis allée ce jeudi voir comment cela se passait et ai discrètement filmé les lieux où l’on aperçoit la classe juste derrière l’entrée. Durant de longues minutes cela n’a été qu’un ballet incessant de voiles noirs, de barbes, de poussettes. Par ailleurs, à quelques dizaines de mètres de là, une autre école – officielle celle-là – accueille également de très nombreuses voilées du même acabit.

A 8h30 tous les matins la directrice en niqab noir ouvre le rideau de fer et les parents arrivent, tous barbus et niqabées, et déposent leurs enfants rapidement. Les poussettes sont très nombreuses, les petites filles voilées aussi, de même que les voitures cossues et spacieuses pour y loger la nombreuse famille. Une fois les enfants entrés un rideau de fer est baissé, isolant les enfants de l’extérieur et empêchant toute visibilité de ce qui se passe à l’intérieur des murs.

suite du texte et d’autres vidéos sur le site de riposte laïque