Archives par mot-clé : Yamina Benguigui

Propagande de la dictature du Bien : François Hollande et Yamina Benguigui ont-ils imposé le rappeur francophobe Kery James lors des Jeux de la Francophonie ?

Le Super Bowl a Beyoncé ou Madonna, la cérémonie d’ouverture des Jeux de la Francophonie, samedi à Nice, avait Kery James. Rappeur d’origine haïtienne, Kery avec sa chanson « Banlieusard » pourrait avoir créé la première grande polémique de ces Jeux.

(…) Le président du conseil général et le député-maire de Nice s’élevaient hier soir d’une même voix contre ce « drôle de choix ».

« Le choix nous ne l’avons pas eu! La présence de Kery James n’était pas prévue. Elle a été imposée par l’Elysée par le biais de Yamina Benguigui, c’est proprement scandaleux! »

Nice Matin


Kery James – Banlieusards par snoopbounce2dis

Le rappeur Kery James, connu pour son double langage sur la violence (car parfois il se livre à des agressions à trois contre un comme en 2009) donnera un concert au théâtre Théo Argence de Saint-Priest le samedi 15 décembre 2012.
Les paroles de Kery James sont un dénigrement systématique de la France et des Européens.

« Tous ces racistes à la tolérance hypocrite/ qui ont bâti leur nation sur le sang ». Paroles de Kery James sur son CD lettre à la République. « Que personne ne s’étonne si demain ça finit par péter. Comment aimer un pays qui refuse de nous respecter ». Paroles à la limite de l’incitation à la haine.

Quand Yamina Benguigui défendait la priorité raciale contre les « Blancs de souche »

« A qualité égale, priorité au Beur puisqu’il a eu plus d’obstacles à franchir qu’un Blanc de souche. »
Yamina Benguigui, Courriers Cadres, 21 octobre 2004.

Le 16 mai 2012, la réalisatrice franco-algérienne Yamina Benguigui est nommée ministre déléguée de la Francophonie et des Français de l’étranger du gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

Depuis 2008, elle était adjointe à la Mairie de Paris, en charge des Droits de l’Homme et de la Lutte contre les discriminations. Yamina Benguigui est par ailleurs membre du Haut Conseil à l’Intégration et du club d’influence Le Siècle.

Wikipedia

Yamina Benguigui épinglée pour un vol en Falcon à 140.000 €

Qui se souvient des leçons de morale que donnait la gauche à sarkozy et ses boys ???? Il est où le front des indignés de Gôche ????

L’exemplarité voulue par François Hollande à la tête de l’Etat a-t-elle fait long feu ? C’est probable si l’on en croit le «Canard enchaîné». Le journal satirique rapporte ce jeudi que la ministre déléguée à la Francophonie, Yamina Benguigui «s’est fait tirer les oreilles par l’Elysée» pour avoir préféré emprunter un Falcon 900 de la République plutôt qu’un avionde ligne pour se rendre au sommet de la Francophonie qui se déroule actuellement à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC).

 Coût estimé du vol : 140.000 euros.


«Les consignes étaient d’utiliser un avion de ligne. Elle est passée outre», s’indigne dans le Canard Enchaîné un «argentier de l’Elysée après avoir découvert la manœuvre au début de cette semaine.

Le gouvernement défend Yamina Benguigui

Selon LeLab, «Yamina Benguigui a (…) demandé à bénéficier de l’utilisation de ce Falcon 900 afin de se rendre au Nord-Kivu, après le sommet de la Francophonie» qui se tient jusqu’au 14 octobre. Dans cette région de l’est de la RDC ravagée par la guerre, la ministre a prévu de visiter un camp de réfugiés «pour y apporter une aide de deux millions d’euros». S’adressant à la presse il y a quelques jours, elle avait évoqué un «conflit oublié, sans visage» et insisté sur les violences faites aux femmes. «Il y a des femmes violées, mutilées, tuées. Des femmes échangées, troquées, qui font l’objet des pires transactions», avait-elle dénoncé.

Du côté du gouvernement, on tente de calmer le jeu. «J’ignore dans quelles conditions elle a pris ce Falcon mais enfin, j’imagine qu’il n’y avait pas d’autre choix possible, connaissant Yamina Benguigui», a déclaré ce jeudi sur I-Télé la porte-parole Najat Vallaud-Belkacem. Et de prendre la défense de sa collègue : «Beaucoup a été dit à son sujet, moi, ce que j’en vois, c’est une collègue ministre complètement investie dans ses dossiers».

Joyandet avait dû démissionner pour des frais d’avion
Continuer la lecture de Yamina Benguigui épinglée pour un vol en Falcon à 140.000 €

RDC : Yamina Benguigui a rencontré Joseph Kabila « sans a priori »

La ministre française de la Francophonie, Yamina Benguigui, a rencontré ce samedi le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila. Envoyée par le président français, François Hollande, rétif à l’idée de se rendre au prochain Sommet de la Francophonie à Kinshasa, la ministre a clairement illustré l’évolution de la position française.

La ministre française de la Francophonie, Yamina Benguigui, a rencontré ce samedi le président de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila. Ce dernier organise du 12 au 14 octobre 2012, à Kinshasa, le 14e Sommet de la Francophonie. Ce déplacement fait suite aux violentes déclarations du chef de l’Etat français, François Hollande, contre les autorités du pays. Il laisse toujours planer le doute quant à sa présence lors de l’évènement. Toutefois, la visite de sa ministre prend des airs de rabibochage. (…)

A Paris, plusieurs associations avaient récemment demandé au président français de ne pas se rendre en RDC, afin de ne pas cautionner le régime de Joseph Kabila, au pouvoir depuis 2001.

Le déroulement frauduleux des dernières élections, en 2011, et le non-respect des droits de l’homme, font du président de la RDC un homme peu fréquentable pour le nouveau président français. Qui plus est de gauche !

Le principal parti d’opposition, l’Union populaire pour la démocratie et le progrès social (UPADS) a même demandé, la semaine dernière, la délocalisation du sommet afin de ne pas légitimer celui qui, à leurs yeux, incarne l’usurpation.

Le 9 juillet, François Hollande, se voulant pourfendeur de la « Françafrique », avait affirmé dans un communiqué, peut-être un peu rapidement, que sa présence serait fonction du comportement du régime de Kinshasa. « Les autorités de la RDC doivent démontrer leur réelle volonté de promouvoir la démocratie et l’Etat de droit ».

Sans le savoir, en donneur de leçons, il venait de réitérer le péché français en Afrique : la certitude de disposer d’un droit de regard sur les affaires internes des Etats. (…)

Afrik

Yamina Benguigui: Pour la discrimination raciale ?

Le 16 mai 2012, la réalisatrice franco-algérienne Yamina Benguigui est nommée ministre déléguée de la Francophonie et des Français de l’étranger du gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

Depuis 2008, elle était adjointe à la Mairie de Paris, en charge des Droits de l’Homme et de la Lutte contre les discriminations. Yamina Benguigui est par ailleurs membre du Haut Conseil à l’Intégration et du club d’influence Le Siècle.

 

 

Le 21 octobre 2004, Yamina Benguigui  déclarait au journal Courriers Cadres:

 

« A qualité égale, priorité au Beur puisqu’il a eu plus d’obstacles à franchir qu’un Blanc de souche. »