La Constituante accuse des opposants de trahison

Le mélenchonisme c’est: quand on est dans l’opposition on fait croire qu’on vit en dictature. Et quand on accède aux responsabilités on change la constitution pour se donner les plein pouvoir et on enferme ses opposants pour trahison.

Tout ça sans cravate bien sûr…


L’Assemblée constituante vénézuélienne a décidé mardi de faire traduire en justice pour «trahison» les opposants qui ont, selon elle, encouragé les sanctions financières des Etats-Unis annoncées vendredi contre le pays. Les membres de cette institution qui détient les pleins pouvoirs étaient réunis en session à Caracas.

Ils ont approuvé un décret ouvrant la voie à «un procès historique pour trahison de la patrie contre ceux qui ont encouragé ces actions immorales contre les intérêts du peuple vénézuélien». Le texte ne mentionne aucun nom mais les intervenants ont accusé l’opposition, et plus particulièrement le président du Parlement, Julio Borges, et son vice-président Freddy Guevara.

L’Assemblée a demandé aux services de l’Etat d’ouvrir immédiatement des enquêtes pour déterminer la responsabilité des accusés.

Le président socialiste Nicolas Maduro avait accusé vendredi Julio Borges d’avoir fait du «lobbyisme» pour les sanctions américaines lors de voyages à l’étranger et avait réclamé qu’il soit jugé, ainsi que d’autres dirigeants de l’opposition, pour «trahison de la patrie». Le code pénal vénézuélien prévoit une peine de 20 à 30 ans de prison pour crime de trahison.

Le Parlement est la seule institution vénézuélienne contrôlée par l’opposition. L’Assemblée constituante s’est attribué l’essentiel de ses pouvoirs.

Source