Coronavirus : le traitement à la chloroquine testé à Marseille serait efficace

A la faveur de cette crise certains vont redécouvrir à la fois les vertus de la science mais aussi les dangers de la nature. Cela pourrait faire du bien dans le contexte écolo-messianique et anti-science.

17 Mars 2020

[…]
Concrètement, 24 patients atteints par le coronavirus ont accepté de prendre du Plaquenil, l’un des noms commerciaux de la chloroquine. Six jours plus tard, seulement 25 % sont encore porteurs du virus. Alors que 90 % de ceux qui n’ont pas reçu ce traitement sont toujours positifs.

Devant la présentation de ces résultats, les étudiants applaudissent le professeur. « C’est spectaculaire, leur dit le directeur de l’IHU. La charge virale moyenne avec ce virus est normalement de 20 jours. Et tous les gens qui meurent à cause du corona ont encore le virus. Ne plus l’avoir, ça change le pronostic. »
[…]
L’avantage de ce médicament si son efficacité se confirme, c’est qu’il est déjà connu, pour lutter contre la paludisme. Et en plus, il est bon marché.

France Bleu