Coronavirus : les tests de dépistage ariégeois validés aux Etats-Unis

Le problème avec cet article c’est qu’il ne précise pas que le gouvernement n’a toujours pas validé et que cette société n’en produit que pour les USA… et que les USA refuse d’exporter du matériel médical. Encore du journalisme de baltringue….


Ce lundi, plus de 300 000 personnes étaient infectées par le Coronavirus dans le monde. Les besoins en tests de dépistage n’ont jamais été aussi importants. Bonne nouvelle pour la société BioMérieux dont les ateliers de fabrication sont installés dans l’Ariège, et aussi à Salt Lake City : elle a reçu l’autorisation des Etats-Unis pour vendre ses produits. Selon les Echos, la société a fait savoir ce mardi matin que l’US Food and Drug Administration, l’autorité sanitaire au Etats-Unis, lui avait donné le feu vert pour vendre en urgence ses tests Biofire Covid-19, conçus pour un dépistage de masse.

« Face à l’urgence de l’épidémie de COVID-19, bioMérieux s’engage à proposer une solution de diagnostic complète qui réponde aux exigences de performance et de qualité les plus élevées », nous indiquait il y a quelques jours de ça, Mark Miller, directeur exécutif des AffairesMédicales de l’entreprise. Un premier test, nommé SARS-CoV-2 R-GENE, produit en Ariège, sur le site de Verniolle, devra être agréé par la commission européenne et fera l’objet d’une demande d’autorisation d’utilisation en urgence auprès de l’Agence américaine du médicament. Une fois marqué CE, ce test pourra être produit à échelle industrielle à Verniolle, entre Foix et Pamiers.

lire la suite