Fil Info,  Politique

Corps d’un élu retrouvé calciné à Nantes. Un couple en garde à vue.(Maj)

Addendum :

Nantes : un Ivoirien avoue le meurtre de Roland, retrouvé brûlé dans une voiture

Un jeune homme de 20 ans a avoué avoir tué Roland Touzeau, le conseiller municipal d’Aizenay, en Vendée, retrouvé calciné le 21 décembre dans le coffre d’une voiture brulée, à Nantes, assure vendredi France 3. Le jeune homme « a déclaré qu’il était bisexuel et qu’il avait fait connaissance de Roland Touzeau sur un site de rencontres en octobre 2013 .Ils s’étaient retrouvés trois ou quatre fois à son domicile en l’absence de sa concubine. Début décembre Roland Touzeau lui avait confié sa carte bancaire en l’autorisant à acheter des biens d’équipement pour équiper son appartement », raconte Brigitte Lamy, la procureure de Nantes, cité par le site de la chaîne publique.

Et de poursuivre : « quelques jours avant le meurtre, le jeune ivoirien avait eu l’idée de vendre l’Audi de Roland Touzeau mais persuadé que celui ci refuserait, il avait pris la décision de le tuer ». Il lui aurait alors donner plusieurs coups de couteau, avant de mettre le cadavre dans une voiture et de bruler le tout.

Suite et source : Europe 1

Les interrogatoires du couple interpellé dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de Roland Touzeau, conseiller municipal d’Aizenay (Vendée), à Nantes, se poursuivent. Leurs garde à vue ont été prolongées de 24 heures.

Leurs déclarations face aux enquêteurs de la police judiciaires sont… changeantes.

L’homme, un Ivoirien de 20 ans, est soupçonné d’avoir tué Roland Touzeau, dont il était intime. Selon le scénario des enquêteurs, une extorsion crapuleuse pourrait être le mobile du crime.

Le rôle de la compagne du suspect principal, dont la garde à vue a aussi été prolongée, n’est pas défini précisément.

Pisté depuis plusieurs jours

Les deux seraient présentés au juge d’instruction en charge de l’enquête ce vendredi soir ou demain matin à l’aube, puisque la garde à vue prend fin, au plus tard, à 6 h, samedi matin.

Le couple a été interpellé à Saint-Herblain, dans la banlieue nantaise, jeudi matin, par la police judiciaire. Le suspect était identifié et pisté depuis plusieurs jours déjà par les enquêteurs.

Le corps de Roland Touzeau avait été découvert, nu, dans le coffre calciné de son Audi, le 20 décembre, à 18 h, au sud de Nantes.

source

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE