Politique

Corse : Colère des postiers d’Ajaccio après l’agression d’un des leurs

Les postiers d’Ajaccio se sont réunis devant la préfecture à l’appelle de la CGT pour dénoncer l’agression d’un de leur collègue vendredi 10 mars.

Vendredi 10 mars, un facteur âgé de 24 ans était agressé par deux personnes devant le centre du tri du Vitullo, à Ajaccio. « Ils lui ont demandé de rendre des lettres qu’ils l’accusaient d’avoir prises. Comme il essayait de leur expliquer qu’il n’avait jamais pris de lettre, ils lui ont dit que ces lettres contenaient de la cocaïne. Et l’un d’eux l’a frappé avec une pierre au niveau de la tempe », raconte Jean-Bernard Poli, délégué de la CGT, interrogé par Corse-Matin.

En soutien, les postiers ont d’abord décidé de ne pas distribuer le courrier samedi 11 mars, dans la matinée. Jean-Bernard Polin, délégué du personnel à La Poste : « dans le cadre de notre travail, on demande des garanties afin de travailler en toute sécurité. Parce que les individus en question auraient identifiés, d’après leurs dires, plusieurs facteurs qui opéraient sur le quartier de distribution, que ce soient les titulaires ou les remplaçants. Ils les auraient suivis. On est dans un western ».

France 3