Courbevoie (92) : le Pakistanais en voulait au professeur qu’il a égorgé d’avoir dessiné le prophète (maj: sa radicalisation est visible sur facebook)

Dimanche 9 décembre

La femme décapitée sur l’un des montages sur son facebook est Asia Bibi.

Dans l’article ci-dessous :
« à ce stade, nous n’avons pas d’élément de radicalisation mais plutôt le sentiment d’avoir affaire à quelqu’un qui est très religieux, très pieux, très pratiquant », a précisé Mme Denis.

(…)Il en voulait à ce professeur d’anglais de 66 ans, de nationalité irlandaise, d’avoir « fait un dessin qu’il aurait diffusé en cours en 2016 » et qu’il avait considéré comme « insultant pour le Prophète ». Mais « rien ne permet d’accréditer » sa version car « personne ne se souvient d’un tel incident », a précisé la magistrate.

L’homme, sans domicile fixe, n’est « connu d’aucun service de renseignement », n’a « aucun antécédent judiciaire » et, « à ce stade, nous n’avons pas d’élément de radicalisation mais plutôt le sentiment d’avoir affaire à quelqu’un qui est très religieux, très pieux, très pratiquant », a précisé Mme Denis.
(…)
Au total, l’autopsie pratiquée dans la matinée a révélé 23 plaies dont cinq à la tête, trois au cou, six au thorax et plusieurs « lésions de défense » au bras.
(…)

Ouest-France