De nombreux migrants qui arrivent en Grèce sont en réalité des Marocains et des Algériens

Chaque jour plus de 4000 réfugiés passent de Turquie en Grèce. Beaucoup d’entre eux seraient maintenant originaires du Maroc et de l’Algérie. Les autorités parlent d’un « phénomène nouveau ».

À côté de réfugiés de guerre venant d’États comme la Syrie, les autorités grecques découvrent de plus en plus de migrants venant du Maroc et de l’Algérie. « Nous avons un phénomène nouveau : Marocains et Algériens …arrivent en grand nombre », a déclaré au journal athénien « Eleftheros Typos » Ioannis Mouzalas, vice-ministre grec chargé de l’Immigration.

Ces gens devraient absolument être renvoyés dans leur pays, pour qu’il n’y ait pas encore plus de migrants à venir en Europe via la Turquie, demande Mouzalas. Au total, malgré le mauvais temps, plus de 4000 migrants et réfugiés arriveraient quotidiennement de Turquie en Grèce.

[…] En décembre 2015 sont arrivées plus de 103 000 personnes. Presque autant qu’en août 2015 (107 843).

Welt.de