Déficit: cacophonie entre Montebourg et Sapin

On avait cru comprendre qu’avec Valls il en serait fini des couacs…. oups!
——-
La question du déficit public est accessoire par rapport à la nécessité d’une amélioration de la croissance économique, a déclaré lundi le nouveau ministre français de l’Economie, Arnaud Montebourg.
7770895015_michel-sapin-ministre-du-travail-et-arnaud-montebourg-ministre-du-redressement-productif-le-24-septembre-2013-a-bordeauxIl a expliqué lors d’une visite à Berlin avoir trouvé bon accueil auprès de ses interlocuteurs allemands sur ce point. « La question des comptes publics est une question accessoire par rapport à la croissance », a dit Arnaud Montebourg sur I>Télé. « La croissance, c’est elle qui crée des emplois, les comptes publics ça ne crée aucun emploi, ça peut même en détruire », a-t-il ajouté. « C’est le message que j’adresse ici à nos amis allemands, qui d’ailleurs font preuve de compréhension. »
Egalement à Berlin, le ministre des Finances, Michel Sapin, a quant à lui expliqué qu’il fallait discuter du bon équilibre entre la croissance économique et le redressement des comptes, tout en assurant que la France tiendrait ses engagements en matière de baisse des déficits. « Nous avons tous conscience que le chemin qui nous mène vers la sortie définitive de crise passe premièrement par le respect de nos engagements et deuxièmement par une croissance économique supérieure », a-t-il dit.

D'autres articles: