Délocalisation des centres d’appel : Hollande et Huchon, la capitulation c’est maintenant !

Communiqué de Steeve Briois, secrétaire général du Front National

Interrogé ce matin sur les délocalisations des centres d’appel du STIF d’Île-de-France, le président François Hollande a admis « qu’il y a aussi ces contraintes qui existent au plan européen et qui doivent être respectées ». De son côté, Jean-Paul Huchon concède que « la rédaction actuelle du code des marchés publics, issue des directives européennes, ne permet pas de favoriser l’exécution de prestations sur le territoire national, voire européen ».

Aveux spectaculaires du président de la République et du président de la Région Île-de-France : non seulement ils reconnaissent la responsabilité dans la destruction des emplois français de l’Europe ultralibérale qu’ils défendent, mais en plus ils s’y soumettent et l’assument, renvoyant dans les cordes un Arnaud Montebourg qui manifestement ne sert à rien !

Dire que pendant la campagne présidentielle, Hollande reprochait au gouvernement Fillon d’avoir laissé le PDG de Renault Carlos Ghosn délocaliser … au Maroc.

Steeve Briois, secrétaire général du Front National, prévient les Français : ne cherchez plus de travail en France, allez directement au Maroc, c’est là-bas que le gouvernement a l’intention d’y développer des emplois !

Chaque jour qui passe enfonce un peu plus les socialistes dans la foutaise et le ridicule. S’il reste un peu de bon sens à quelques élus et dirigeants socialistes, qu’ils se manifestent ou ils porteront tous une lourde responsabilité morale dans quelques années.

D'autres articles: