Le député Aurélien Taché propose un crédit d’impôt pour les personnes hébergeant des réfugiés

(…)
Soulignant l’importance de l’accès à un logement durable, le parlementaire propose de rétablir la prime de 1000 euros versée aux communes proposant un logement et de « créer un crédit d’impôt solidarité » pour les personnes hébergeant gratuitement l’un de ces étrangers. « J’ai vu beaucoup de gens modestes qui souhaitent accueillir, mais pour qui les fins de mois sont trop justes », confie-t-il au Monde.

« À l’image de la réduction d’impôt pour dons à des associations d’intérêt général ou d’utilité publique, je propose de créer un dispositif de crédit d’impôt reposant sur la déclaration par une association agréée de dons de nuitées d’hébergement bénévole. Si l’on retient l’hypothèse d’une incitation forfaitaire de cinq euros par nuitée, le crédit d’impôt pourrait s’élever au maximum à 1800 € par an », propose le député dans son rapport.

(…)

Source

Un député propose un crédit d’impôt de 5 euros par nuit pour accueillir des migrants. Un auditeur de RMC estime que ce geste humain ne devrait pas être rétribué.