Quand la député Danièle Obono fait de la pub pour l’association qui interdit ses réunions aux Blancs