Culture, idées, Média...,  Fil Info,  Histoire

Dictature du Bien: La Maison de l’histoire de France est enterrée

Le projet de la Maison de l’histoire de France, avec son installation sur le site des Archives nationales, dans le Marais, à Paris, grand projet de Nicolas Sarkozy, comme le fut la Pyramide du Louvre pour François Mitterrand et le Musée du quai Branly pour Jacques Chirac, est enterré. « Un projet extrêmement coûteux », 80 millions d’euros pour l’installation de ladite maison, plus les 7 millions déjà dépensés pour l’avant-projet, « un projet contestable idéologiquement », aussi, a ainsi déclaré Aurélie Filippetti, vendredi 24 août au soir, dans l’émission « Le téléphone sonne », sur France Inter.

« Vouloir montrer une manière de raconter l’histoire de France est un projet daté, ajoutait la ministre de la culture. On s’oriente sur une formule plus souple, sur une mise en réseaux de nos musées d’histoire à travers un organe pilote incarné par un site Internet. »

Le projet de l’ancien président prévoyait la création d’une « galerie des temps » très décriée par les historiens, lesquels redoutaient une récupération politique sur la manière de raconter l’histoire de France. Les historiens Pierre Nora, de l’Académie française et Nicolas Offenstadt, l’affirmaient dans nos colonnes : « Le caractère idéologique douteux du projet ne suscite pas l’adhésion des historiens dans leur ensemble. »

Le Monde