Driss Ettazaoui, vice-président de l’“association des maires » : A force de dire aux habitants de ces quartiers : ‘vous êtes sur des zones de non droit, on crée de la radicalité »

Dis toi que si un mec veut t’égorger au nom d’Allah, c’est la faute des média et de la société.
OK. Je ne donne pas 10 ans à la France avant de devoir fermer le rideau de la paix civile définitivement.