Droit de vote des étrangers: l’enfumage de l’UMP.

Le secrétaire général adjoint de l’UMP, Marc-Philippe Daubresse, a sonné l’hallali: haro sur le droit de vote des étrangers. Pétition, mobilisation générale des troupes: Non, le droit de vote des étrangers ne passera pas.

Petit problème: l’actuel président de la république et prochain candidat UMP à l’élection présidentielle s’est plusieurs fois prononcé, à l’instar du candidats PS, en faveur du droit de vote des étrangers.

Nicolas Sarkozy disait en effet avant la présidentielle de 2007 : « J’ai écrit dès 2001, dans mon livre Libre, que j’étais favorable au droit de vote des étrangers aux municipales. », mais encore : « Je ne trouve pas anormal qu’un étranger en situation régulière, qui travaille, paie des impôts et réside depuis au moins dix ans en France, puisse voter lors des élections municipales. J’ouvre un débat en faveur d’une mesure que je pense juste ».

UMP/PS: même combat !