Duel PS/FN : Guéant ne voterait pas FN

N’en déplaise à tout ceux qui cherchent à nous faire croire que Sarkozy serait capable de mettre en œuvre une politique protectionniste et défendre les intérêts de la France, claude Guéant, vient une nouvelle fois de nous prouver que l’UMP est totalement soumis aux diktat de la bienpensance et ne résiste pas bien longtemps face à la pression de l’hégémonie culturelle de gauche.

Interrogé sur les ondes de RTL, le ministre de l’Intérieur a assuré qu’il ne voterait «pas pour le Front national» en cas de duel entre le FN et le PS aux élections législatives tout en refusant de répéter que le FN n’était pas un parti républicain, comme il l’avait affirmé en février. En effet, souvenons-nous que c’est Claude Guéant qui avait désigné le programme de Marine Le Pen comme étant National socialiste, alors que toute l’équipe de campagne de Nicolas Sarkozy n’a eu comme seul objectif de piller les idées de la candidate du Front National.
L’UMP est complice de l’ostracisme médiatique dont est victime le FN. Si Claude Guéant dit ne pas vouloir voter pour le FN au second tour des législatives, c’est qu’il considère qu’il a plus de points communs avec la gauche qu’avec les patriotes et qu’il souhaite que la représentation Nationale ne soit incarnée que par l’UMPS. Il affirme là qu’il n’est pas un démocrate, mais qu’il préfère l’oligarchie. Il sait par ailleurs qu’il peut compter sur la complicité des média pour continuer à diaboliser un parti patriote et républicain. C’est ce que l’on appelle le système. Et il ne faut plus jamais voter pour le système.

«Je ne voterais pas pour le Front national» dans le cas d’un deuxième tour aux législatives opposant le FN au PS, a-t-il dit, pressé de répondre en écho aux propos de Nathalie Kosciusko-Morizet, porte-parole de Nicolas Sarkozy, qui avait affirmé en mars qu’elle voterait PS en cas de second tour entre François Hollande et Marine Le Pen. […]

Source: Figaro

L’UMPS se fout de la gueule du monde…..les électeurs du FN, le temps d’un second tour, ne sont plus ces méchants adorateurs de brasillach, ces dangereux danseurs qui valsent à Vienne entre deux salut nazis. Il n’y a plus de nuremberg, plus de national socialisme, plus de risque de retrouver les Heures les plus sombres de notre Histoire….
Fini la Propagandastaffel de l’UMPS… même Hollande veut convaincre les électeurs du FN…Pitoyable!