Économie, Écologie...

Effondrement de l’investissement dans les start-ups en France selon les pigeons

Selon les pigeons, la loi de finance 2013 a entraîné un effondrement de l’investissement dans les start-ups françaises au 4e trimestre 2012.

Par Alexis Vintray.

Les investissements dans les start-up en France ont connu une très forte baisse au 4e trimestre 2012, avec une chute de 39% du nombre d’investissements. C’est la principale conclusion de la publication du premier « French Internet Business Angel Money Yardstick ». Cet indicateur « FIBAMY » a été créé par les leaders du mouvement des pigeons, afin d’avoir un indicateur objectif de l’activité « business angel » dans l’internet en France. Il reprend les transactions annoncées dans la presse de référence du secteur (Frenchweb, Journal du Net, CFNews, FusacqBuzz), soit une partie du marché total estimée entre 25 et 35% (en montant).

Après trois trimestres de hausse, les fonds levés par les start-ups lors de ces levées de fond publiques ont fortement chuté par rapport à l’année précédente : -30% en valeur et jusqu’à -39% en nombre d’opérations. Si l’on compare au trimestre précédent (Q3 2012), la baisse est toujours là, en rupture complète avec la tendance à la hausse qui existait jusque là [1].

Lire la suite de l’article sur Contrepoint

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE