Egypte : Un « fondamentaliste Français » arrêté et expulsé pour « sécurité d’Etat »

Un Français converti à l’islam a été arrêté au Caire le 24 août et expulsé jeudi dernier au motif de la « sécurité d’Etat » révèle le Dauphiné libéré.

Un drame perpétré par un islamiste français a-t-il été évité ? Un Français de 31 ans, originaire de Bourgoin-Jallieu, dans l’Isère, a été arrêté près de l’ambassade française au Caire puis expulsé jeudi dernier au motif de la « sécurité d’Etat » révèle le Dauphiné Libéré.

L’homme, qui vivait depuis plusieurs années en Egypte, s’était converti à l’islam à ses 18 ans et était fiché « militant islamiste fondamentaliste » par les services français. Outre cet inquiétant profil, le père de famille était recherché par la justice française pour deux mandats d’arrêt.

Le premier pour « soustraction de mineur », après avoir retenu pendant plusieurs mois en Egypte son dernier fils. Le deuxième mandat d’arrêt avait été prononcé le 21 janvier après une agression sexuelle sur son ex-femme et l’avait condamné à une peine de deux ans de prison.

Après avoir été entendu par les services de renseignement français au sujet de son séjour en Egypte, le trentenaire a été présenté au parquet de Bobigny puis de Bourgoin-Jallieu qui lui ont signifié le mandat d’arrêt consécutif aux violences exercées envers son ex-femme. L’homme a cependant fait appel et sera donc rejugé le 19 octobre. Il a, pour le moment, été placé en détention provisoire à la prison de Saint-Quentin-Fallavier.

Valeurs Actuelles