Elections en Egypte : les Frères musulmans et les salafistes sont les grands vainqueurs.

La révolution égyptienne qui a tant fait espérer Mélenchon, va déboucher sur une victoire écrasante des Frères Musulmans ( 43% de vote favorables) et des islamistes en général. Car la véritable surprise de ce scrutin c’est la poussée des salafistes du parti Al-Nour. Avec 20% des suffrages exprimés, cette toute jeune formation d’illuminés favorables au djihad, dépasse même dans plusieurs circonscriptions le parti « Liberté et Justice » des Frères musulmans.
Ces résultats traduisent les votes de lundi et mardi dans le premier tiers de l’Egypte, alors que les élections vont se poursuivre dans tout le pays, jusqu’au 11 janvier pour les députés, puis jusqu’au 11 mars pour la Choura (Sénat). À savoir que les territoires considérés comme les plus conservateurs et favorables à l’islam ne ce sont toujours pas exprimés.
Le renforcement de l’islamisation en l’Egypte a donc commencé, et ce n’est en rien un bon présage pour les laïques et la communauté chrétienne copte ….