Emballement médiatique et fabrique d’une fake news : L’homme intercepté n’est pas Xavier Dupont de Ligonnès. (Maj : l’avocat des victimes dénonce les média)

Personne n’était en mesure de savoir qui était l’homme intercepté. Un vrai journaliste attend d’avoir la confirmation de l’information qu’il donne. Or les médias dominants ont passé deux jours à raconter n’importe quoi. Un désastre de l’information en meute. Je le dis et le répète : les journalistes ne travaillent pas, ils se contentent de commenter le vide.
Les grands pourvoyeurs de Fakes News sont les médias dominants, et pas les réseaux sociaux
Les medias accusent aujourd’hui la police et la justice. Sauf que très tôt le procureur de la République de Nantes, Pierre Sennès, a appelé à la « prudence »… mais les médias n’ont rien voulu entendre

Le syndicat des commissaires de la police nationale s’est lui aussi ému de la précipitation des journalistes

L’avocat de la famille dénonce le déchainement médiatique :

Quelques Unes de la presse…. un scandale!