Politique

Emeute lors d’une intervention à Barbès. Trois policiers blessés

Jeudi vers 20 heures, après l’interpellation de deux voleurs à la tire présumés, près de la station de métro Barbès-Rochechouart à Paris, les policiers ont été «pris à partie» par une cinquantaine de personnes qui leur ont jeté des projectiles, selon une source policière. Trois policiers ont été blessés.

«Manches de bois, bouteilles en verre», «tables, morceaux de palettes de bois» ont été «lancés de toutes parts» sur les policiers. Une «foule hostile» qui s’en est aussi prise à un véhicule de police sur lequel ont été lancés des «haltères» et des «pavés». (Documents de police)

Des policiers de la Direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP) ont interpellé vers 20 heures sur la voie publique deux présumés voleurs à la tire, soupçonnés d’avoir dérobé un téléphone portable dans le métro.

Une cinquantaine de personnes leur ont lancé «différents projectiles», dont des chaises, avant d’être dispersées par des renforts de police, d’après cette source. Des rapports et procès-verbaux (PV) de police, qu’a pu lire l’AFP, font état de «l’extrême agressivité» de ces personnes,précisant que les deux présumés voleurs ont «ameuté» la foule et ont pu s’enfuir, l’un étant menotté . Ces rapports font également état de «plusieurs centaines d’individus» regroupés lors des incidents dans la rue. […]

Le Parisien