Envoyé Spécial : « 100% de l’abattage est halal en Île-de-France »

Marine Le Pen a annoncé samedi à Lille, lors de sa convention présidentielle, sa volonté d’engager une procédure judiciaire pour « tromperie sur la marchandise » en assurant que « toute » la viande vendue en Ile-de-France est « halal ».
« Il s’avère que l’ensemble de la viande qui est distribuée en Ile-de-France, à l’insu du consommateur, est exclusivement de la viande halal. Cette situation est une véritable tromperie, le gouvernement est informé de cette situation depuis des mois », a-t-elle ajouté, assurant détenir des « preuves ».

Bravo. Voilà un reportage qui lui donne raison.

(…) Les gens ne s’attendent pas à avoir de la viande halal dans une boucherie traditionnelle, c’est vrai qu’on leur cache un petit peu, mais on n’a pas le choix, on est obligé de mentir un petit peu aux clients (…) Tous les bouchers sont dans mon cas.

Voir aussi notre article avec les vidéos: Marine le pen/christine-tasin: toujours plus d’abattoirs halal-subventionnés par les pouvoirs publics

On attend toujours la réaction du Franc Maçon islamophile Mélenchon… difficile de faire du lèche babouche et de défendre la laïcité !
Quelques petits ajustements sur des informations manquantes dans ce reportage:

1 – Contrairement à ce qu’affirme la présentatrice en conclusion du reportage, les revendications communautaristes viennent appuyer les justifications économiques qui poussent les abbatoirs à passer au tout halal. Exemple avec le site communautaire musulman Al-Kanz qui encourage ses lecteurs à faire pression à tous les niveaux de la filière de distribution de la viande pour généraliser le halal.

2 – « En 2010, Brice Hortefeux s’engageait personnellement devant la communauté juive pour s’opposer à un projet permettant au consommateur de connaitre le mode d’abattage de la viande.

3 – Le reportage ne mentionne pas le fait que le choix des méthodes d’abattage est lié à des enjeux financiers importants à travers la taxe que prélèvent les organismes de certification.

Petits conseils de consommateur :

Si vous souhaitez échapper au Halal, Prêchi-Prêcha vous conseille de mangez du charolais, du sallers, de l’angus… certes ça coûte plus cher mais au moins vous êtes sûr de ne pas financer la religion musulmane. Vous pouvez aussi vous tourner vers des viandes avec un IGP ( indication Géographique Protégée) comme pour le boeuf de Chalosse.
Il faut aussi savoir qu’il n’y a pas que la viande sur laquelle est perçue la dîme islamique , presque tous les industriels de l’agro-business s’y mettent comme les oeufs « Mâtines » par exemple.

HALAL, TOUT CE QU’IL FAUT ABSOLUMENT SAVOIR ET FAIRE SAVOIR

IL Y A 25 ANS PERSONNE NE MANGEAIT HALAL EN FRANCE.
C’est suite à la construction de Mosquées, aux prêches des imams sur leur fidèles que s’instaure cette pression du Halal qui pousse les musulmans au communautarisme. Des mosquées orchestrent même des campagnes qui poussent au harcèlement, à l’intimidation et à faire pression pour faire adopter le Halal. Ici en lien, la Grand Mosquée de Lyon demandant à ses fidèles de harceler les gérants des grandes surfaces pour instaurer le Halal : http://www.al-kanz.org/2011/01/11/halal-mosquee-lyon/

L’ABATTAGE HALAL EST UN RITE ISLAMIQUE moyenâgeux oriental et barbare pour abattre les animaux (sauf le PORC considéré par la religion musulmane comme animal impur et INTERDIT A LA CONSOMMATION).
La procédure religieuse musulmane d’abattage halal répond aux règles suivantes : Animal égorgé vivant, sans être étourdi, la tête tournée vers La Mecque. La dhabiha se pratique par une incision profonde avec un couteau effilé sur la gorge, de façon à couper les veines jugulaires et les artères carotides bilatéralement, mais en laissant la moelle épinière qui contient une petite quantité de sang, donc de l’oxygène qui continu d’alimenter le cerveau par le bulbe rachidien.

L’ANIMAL AINSI ÉGORGÉ RESTE CONSCIENT ET AGONISE DANS D’ATROCES SOUFFRANCES
qui peuvent durer plusieurs minutes (Jusqu’à 22 minutes). Il a des convulsions en se vidant de son sang… jusqu’à la mort… Bien souvent après avoir été égorgés, les animaux sont immédiatement suspendus à des crochés et sans attendre la fin totale de la saignée et la perte de connaissance, beaucoup sont dépecés et démembrés encore conscients.
Cette filière d’abattage n’a aucune transparence : Aucune traçabilité n’est exigée, aucune information n’est exigée sur cette viande abattue selon le rite islamique.

LA VIANDE HALAL NE PEUT ETRE DITE SAINE, en effet entre l’égorgement et la perte de réaction cérébrale, l’animal en période d’angoisse, de peur, de stress et surtout de douleur extrême déverse de nombreuses hormones dans son sang et ses muscles. Cette viande est donc une viande de médiocre qualité, qui ne peut qu’être dite « stressée ».

LA VIANDE HALAL ACCENTUE LES RISQUES SANITAIRES GRAVES, en effet l’égorgement rituel des bêtes rend matériellement impossible de ligaturer l’œsophage des animaux ce qui entraîne un « épanchement de matières stercoraires en provenance de l’estomac qui s’écoulent à travers la section béante de l’œsophage ». «Le tranchage de la trachée et de l’œsophage qui peut provoquer le déversement du contenu gastrique (voire pulmonaire) sur les viandes de têtes, de gorge et de poitrine… ».
Enfin, la longueur de l’agonie entraîne des soubresauts violents accompagnés de défécation et émission d’urine, le tout éclaboussant toute la zone d’abattage !!!

LA CERTIFICATION HALAL EST UNE TAXE RELIGIEUSE
versée à des “contrôleurs” affiliés aux principales organisations musulmanes et aux mosquées pour leurs constructions et entretiens. Par kilo de viande, la certification halal coûte entre 10 à 15 centimes d’euros.
Quand vous achetez halal, vous financez l’Islam et donc, l’Islamisation de la France et de l’Europe…