Épargne: les PEL seront taxés à 30% à partir de janvier 2018

Tout est fait pour favoriser la finance au détriment des investissements non délocalisables comme par exemple l’immobilier qui est déjà l’investissement le plus taxé. En cas de crise boursière tout le monde va devoir se mettre aux abris… c’est du n’importe quoi, ils sont en train de détourner toute l’épargne des petits épargnants français.


La fiscalité sur certains produits d’épargne va augmenter. Les plans épargne-logement (PEL) ouverts à partir de janvier 2018 seront soumis à un impôt forfaitaire de 30% dès la première année, tout comme l’assurance-vie au-delà de 150 000 euros placés par personne, a annoncé le ministre de l’Economie Bruno Le Maire.

Concernant les « plans ouverts avant le 1er janvier 2018, les intérêts produits jusqu’à la veille du 12e anniversaire du PEL resteront exonérés d’impôt sur le revenu. En revanche, les intérêts produits après 12 ans seront imposés » au prélèvement forfaitaire unique (PFU) à hauteur de 30%, a précisé Bruno Le Maire dans un entretien au quotidien économique Les Echos, publié lundi. L’encours des PEL, à fin 2016, atteignait 259,4 milliards d’euros, un niveau quasiment équivalent à celui du Livret A.

Source