Économie, Écologie...,  Fil Info

Espagne premier versement pour les banques de 37 milliards d’euros

Les banques espagnoles vont recevoir une première aide financière de 37 milliards d’euros de la part de la zone euro, un montant qui servira aux établissements nationalisés, a annoncé lundi le ministre espagnol des Finances Luis De Guindos.

« L’injection de fonds dans les quatre banques nationalisées sera de 37 milliards d’euros », a affirmé M. De Guindos à son arrivée à une réunion avec ses homologues de la zone euro, à Bruxelles.

Cette mesure va notamment concerner Bankia, la quatrième banque espagnole par les actifs, dont le sauvetage public de plus de 20 milliards a accéléré une aide européenne au secteur. Les trois autres banques concernées sont CatalunyaCaixa, Novagalicia et Banco de Valencia.

L’annonce du sauvetage historique de Bankia en mai avait précipité l’octroi en juin, par la zone euro, d’une ligne de crédit de 100 milliards pour l’ensemble du secteur bancaire espagnol.

Au total, la recapitalisation du secteur financier du pays « pourrait tourner autour de 40 milliards d’euros », a dit M. De Guindos.

Cette aide de la zone euro pèsera sur la dette du pays, a précisé le ministre, mais cette dette supplémentaire ne représentera qu' »un peu plus de 3,5% du PIB », a-t-il indiqué.

M. De Guindos a précisé lundi que le commissaire européen chargé de la Concurrence, Joaquin Almunia, présentera mercredi « le plan de restructuration » des quatre banques nationalisées. Ce plan détaillera le montant exact des capitaux qui seront injectés dans chacune d’entre elles, ainsi que les conditions qui accompagneront cette recapitalisation, qui seront formalisées dans le mémorandum d’accord entre Madrid et Bruxelles.

La zone euro table sur un un versement de l’aide pour le secteur bancaire espagnol, via le Mécanisme européen de stabilité (MES), « début décembre », avait récemment indiqué le chef de file de l’Eurogroupe, Jean-Claude Juncker.

Boursorama

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE