Etats-Unis : grâce à la réforme fiscale de Trump, Apple va payer 38 milliards d’impôts sur ses bénéfices à l’étranger

Si Trump est fou comme le prétendent certains, je veux que nous sortions tous les malades mentaux des hôpitaux psy pour former une assemblée et un gouvernement de tarés en France


Voilà qui ne devrait pas ravir l’Union européenne. Apple va payer 38 milliards de dollars d’impôts sur ses bénéfices réalisés à l’étranger, en raison de la récente réforme fiscale votée aux Etats-Unis, a-t-il annoncé mercredi. « Un paiement de cette ampleur serait le plus important de ce type jamais fait », a souligné l’entreprise américaine dans un communiqué, précisant être d’ores et déjà le premier contribuable américain.

Avant la réforme, ces bénéfices échappaient totalement à l’impôt tant qu’ils restaient « parqués » à l’étranger et se retrouvaient imposés à 35 % s’ils étaient « rapatriés » aux Etats-Unis. La réforme offre aux entreprises américaines la possibilité de pouvoir rapatrier les bénéfices réalisés à l’étranger à des taux variant entre 8 % et 15,5 %. Cette fenêtre, limitée dans le temps, s’applique en réalité même si les bénéfices ne sont pas rapatriés. […]

Le Parisien