Euro/Grèce: Pour François Lenglet, e retour à une monnaie nationale et une dévaluation est la solution (vidéo)

Attention François lenglet continue à parler comme les souverainistes. Se serait-il fait envouter par Marine Le Pen ? On ne sait pas, mais nous sommes certains en revanche que lenglet journaliste au service de la caste pendant l’élection présidentielle semble avoir retrouvé sa liberté…

En effet dans sa chronique quotidienne sur BFM Business, le chroniqueur faisait remarquer que « la stratégie européenne mise en place depuis deux ans en Grèce est une catastrophe absolue pour les Grecs et pour ceux qui ont prêté de l’argent ».

Après avoir expliqué la situation que tout le monde connait et le scénario d’une sortie de la Grèce de la zone-euro, François Lenglet revient sur la possibilité qu’offre le retour à une monnaie nationale avec une dévaluation monétaire compétitive tout en prenant l’exemple de l’Argentine, un pays couramment cité par Marine Le Pen lors de la campagne de l’élection présidentielle.

« Des pays qui ont abandonné une politique monétaire qui contraint considérablement leur économie, il y a eu l’Argentine (…) immédiatement le capital arrive, mais il arrive par vagues, c’est-à-dire que le fait de dévaluer déclenche une ruée sur les achats d’entreprises, sur le financement du pays en question. »

En conclusion, le chroniqueur économique expose le scénario qui lui parait idéal : « On pourrait très bien avoir une sortie de la Grèce de la zone euro tout en maintenant une espèce de SME (Système monétaire européen) reconstitué qui permettrait au moins d’avoir une espèce d’attelle et de signifier que le centre de la Grèce reste l’Europe. »