Européennes : Le quotidien algérien Le Matin appelle les musulmans à «voter en masse» contre le racisme, la xénophobie et l’islamophobie

La presse algérienne s’ingère dans les affaires politiques de l’Europe. Voilà un signe qui ne trompe pas. Et elle le fait sur des bases confessionnelles et communautaristes, à l’opposé de nos principes républicains. Reprenant la litanie anti-raciste des associations subventionnées, le quotidien Le Matin demande aux musulmans européens de voter contre la xénophobie et l’islamophobie (1). L’auteur de l’édito souhaite également la création d’un lobby musulmans aussi fort que le lobby juifs afin que les mœurs musulmanes s’impose de façon définitives aux décideurs politiques des pays européens.
Voilà comment le discours sur la tolérance sert de levier à la balkanisation de nos pays européens.

(1) Il faut bien sûr  lire « voter contre ceux qui refusent l’arabisation et l’islamisation de la France » Donc voter contre ceux qui luttent contre l’envahissement de leur pays, contre l’intolérance religieuse, le recul des libertés.

——-

Article du quotidien algérien Le Matin sur la montée des «nationalismes populistes et xénophobes» aux élections européennes.

Il reste aux musulmanes et musulmans d’Europe à faire la différence ponctuellement le 25 mai en allant voter en masse pour barrer la route à l’intolérance, le racisme, la xénophobie et l’islamophobie mais un travail en profondeur et à long terme devra s’imposer sans délais afin de mettre en place un lobby musulman à l’instar du lobby juif et d’autres lobbies à connotation religieuse, politique ou encore économique.

Au jour J – 2 des élections européennes, les partis démocratiques préviennent du danger de l’extrême droite et font plus que du pied aux musulmans européens pour les inciter d’aller voter en masse afin de barrer la route aux partis extrémistes que tous les sondages donnent en très nette progression.

En Belgique, Malika Hamidi, Algérienne et directrice générale de «European Muslim Network» le Réseau des Musulmans Européens, multiplie les appels aux musulmans européens via une série de supports d’information, affiches, communiqués, flyers, conférences, pour sensibiliser les Belges musulmans au danger de l’extrême droite si elle venait à gagner le 1/3 des sièges au Parlement européen comme le lui prédise certains sondages «il faut vraiment aller ‘pêcher’ dans les quartiers pour mobiliser la population musulmane d’aller voter» indiquera Malika Hamidi. […]

Il faut dire aussi qu’en Europe, l’extrême droite fasciste ou néonazie est devenue marginale, Par contre, les nationalismes populistes et xénophobes progressent considérablement. Ils prônent l’arrêt de l’immigration, dénoncent la société multiculturelle et l’emprise de l’Islam. Cette nouvelle extrême droite rejette les partis traditionnels, mais à la différence de l’ancienne, ne conteste pas le système démocratique, voire même se présente comme garante de la liberté d’expression menacée par l’Islamisation. […]

Le Matin