Politique

Eva Joly : « L’UE doit faire pièce à la puissance des Etats »

On peut reprocher beaucoup de choses à Eva Joly, mais pas son manque de franchise. La prochaine allié d’un éventuel gouvernement pS a déclaré ce que n’osent pas avouer Bayrou, SarKozy et Hollande: Il faut en finir avec la Nation au profit d’un gouvernement supra-national dans le cadre d’une Europe fédérale.

Au moins ça a le mérite d’être clair. Amis électeurs vous serez prévenus !

« Je suis la seule à porter un véritable projet européen, celui d’une Europe fédérale. » Devant un public largement europhile, celui des étudiants de Sciences-Po et des associations parties prenantes des Etats généraux de l’Europe, Eva Joly a martelé ce mot – « fédéralisme » – que François Bayrou avait refusé car « trop polysémique ».

Déplorant « l’infinie faiblesse des institutions européennes », la candidate d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV) a plaidé pour un renforcement du pouvoir du président de la Commission, « qui doit aussi présider le Conseil ».

L’idée étant de « faire pièce à la puissance des pays qui composent l’Union ».

Le Monde