Fil Info,  Politique

Fadila Mehal : «Prenons garde que nos banlieues ne fassent sécession»

Plaidoyer de Fadila Mehal Présidente des Marianne de la diversité pour plus de «diversité» afin que «la France gagne le choc de compétitivité tant attendu».

Prenons garde que nos banlieues ne fassent sécession, ce sera la fin de notre «vivre ensemble», chacun le sait, c’est de nos quartiers populaires que viendra le renouveau de notre promesse républicaine.

Sur le plan politique, l’Assemblée nationale et le Sénat sont toujours composés à 73% d’hommes, faut-il s’en réjouir ? […] Quelle est cette démocratie où des leaders politiques représentant la diversité des courants d’opinions sont exclus de la représentation nationale ? Une société qui se passe du talent et parfois du courage de Ségolène Royal, de François Bayrou, de Jean-Luc Mélenchon, pourra-t-elle survivre à l’endogamie et à l’endormissement ? […]

La France connaît une grave crise de la représentation politique. La preuve, depuis plus de deux décennies, l’abstentionnisme est devenu le plus grand parti de France. Comment lutter contre cette défection ? La réponse est simple, nos concitoyens veulent des dirigeants politiques qui leur ressemblent.

Il faudra prendre toute la mesure de cette attente populaire, sous peine de voir de nouvelles voies d’expression explorées avec le risque qu’elles ne soient pas conformes à notre idéal républicain.

Barack Obama a compris cet enjeu de la participation citoyenne et ce sont les femmes et les minorités qui lui ont assuré sa réélection. […]

Libération

One comment on “Fadila Mehal : «Prenons garde que nos banlieues ne fassent sécession»

  1. De France Alienor on said:

     » nos concitoyens veulent des dirigeants politiques qui leur ressemblent. »

    En effet…. c’est peu de le dire… et ça fait 40 ans que ça dure! Quel gâchis!