Faux tract Mélenchon : Marine Le Pen relaxée

La cour d’appel de Douai a relaxé Marine Le Pen ce mardi après-midi dans l’affaire du faux-tract attribué à Jean-Luc Mélenchon et diffusé lors de la campagne des élections législatives 2012 à Hénin-Beaumont et Montigny-en-Gohelle.

La cour considère que la présidente du Front National n’est pas responsable ni de la réalisation ni de la diffusion du tract. En première instance, Marine Le Pen avait été condamnée à 10000 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Béthune le 3 avril 2014. Elle était citée à comparaître pour « manœuvre frauduleuse » et publication d’un montage sans le consentement de l’intéressé. […]

La voix du nord

souvenir: Ce que disait en avril 2014 la stalinienne Raquel Garrido militante et avocate du Front de Gauche et de Jean-Luc Mélenchon :

le « faux tract »:

53331592b

un vrai tract mensonger et outrancier de Mélenchon et sa bande:
78483166a