Foot business et arrêt Bosman (vidéo)

Depuis l’arrêt Bosman il n’est plus possible de limiter le nombre de sportifs étrangers dans une équipe ou une compétition professionnelle. Cette disposition met en danger les équipes de foot nationales. Elles perdent leur identité de jeu et le volume de bons joueurs nationaux s’amenuise.
Autre conséquence : la spéculation. Le transfert des joueurs n’est aujourd’hui qu’une immense bulle spéculative qui entraine une inflation délirante des salaires et une surcote de certain joueur.

Le foot est l’expression dantesque du mondialisme.