François Jullien : « La France n’a pas d’identité culturelle »

Au moment où nous évoquons beaucoup le choc des civilisations, au moment où les grands blocs comme les Etats-Unis, la Chine, l’Europe, sont dans des situations de tensions, la parole des passeurs est importante. Pour tenter de relativiser ces tensions et de remettre les choses en ordre, François Jullien est l’invité de Guillaume Erner.

Comment faire pour que les cultures mènent une existence harmonieuse ? En relativisant la notion d’identité culturelle ?

Ce n’est pas la relativiser ; c’est la rejeter. Je pense qu’il n’y a pas d’identité culturelle car les cultures sont collectives et ne cessent de changer. Une culture qui ne change plus est morte.

Comment définiriez-vous votre culture ?

La culture n’est pas de l’ordre du possessif. Je tiens au terme de ressource, car les ressources ne se possèdent pas. C’est à qui les exploitent. Les ressources ne s’excluent pas, à la différence des valeurs. Plus on a de ressources, plus notre réseau culturel s’élargit. La ressource est un déploiement d’intelligence.

Est-ce que vous êtes inquiets sur l’avenir de votre langue maternelle, le français?

Les cultures sont dans des rapports de force. La langue française qui a eu son heure de gloire est aujourd’hui en retrait. (…)

France Culture