Attaque terroriste: Fusillade à Munich. 9 morts . Suicide du tireur, un germano-iranien.

Cn_FUfNXYAAGCbU

Rappel: il avait fallu des enquêtes de la presse allemande, des témoignages de policiers pour que le pouvoir reconnaisse qu’il y avait bien eu des viols de masse à Cologne.

Attaque de Munich : un « forcené » qui n’avait aucun lien avec l’Etat islamique

La police allemande a indiqué samedi pencher pour la piste d’un « forcené » afin d’expliquer la fusillade de Munich (sud) qui a fait neuf morts et affirmé n’avoir trouvé aucun lien avec le groupe djihadiste Etat islamique. « Nous avons trouvé des éléments montrant qu’il se préoccupait des questions liés aux forcenés » auteurs de tueries, notamment des livres et des articles de journaux, a déclaré le chef de la police de Munich.

Il a ajouté que le tueur souffrait « d’une forme de dépression ». « Il s’agit ici d’une maladie, d’une forme de dépression », a-t-il dit invitant dans le même temps à se montrer prudent sur les informations selon lesquelles il aurait suivi un traitement psychiatrique, lors d’une conférence de presse à Munich

Source
#Munich
Le témoignage complet de la femme qui a vu le tueur tirer sur des enfants et l’a entendu crier « Allah Akbar » pic.twitter.com/ME6tvgUvyN

Cn_7liUWgAAMzlw

23/07/2016
Neuf personnes ont été tuées et seize blessées lors d’une fusillade dans un centre commercial de Munich (Allemagne), vendredi 22 juillet en fin d’après-midi. « L’auteur est un Germano-Iranien de 18 ans de Munich » qui n’était pas connu des services de police, a déclaré le chef de la police locale, Hubertus Andrä, lors d’une conférence de presse, dans la nuit de vendredi à samedi.

Les motivations du tireur sont « totalement non élucidées » à ce stade et il s’est suicidé peu après l’attaque. Selon M. Andrä, il a crié quelque chose au moment de passer à l’acte. Mais le chef de la police a souligné que l’enquête n’avait pas encore permis de déterminer le contenu de ces cris. Une perquisition était en cours, samedi matin, au domicile de ses parents, selon plusieurs médias allemands.


22/07/2016

Nouveau bilan: 8 morts

Pour l’instant rien ne permet de dire que ce sont des islamistes.Sauf cette info de CNN. D’autres sources parle de neo-nazi

La police allemande ose enfin parler d’attaque terroriste Source

 

Une première fusillade a eu lieu dans un centre commercial. Une deuxième aurait eu lieu près d’une station de métro, mais cette information a été démentie par les autorités allemandes. Il y aurait pour l’instant au moins 6 morts ( Un journal allemand Muenchner Abendzeitung parle de quinze morts, une information non confirmée pour l’instant.) Selon la presses il y aurait plusieurs tireurs . Ils ont pour l’instant échappé à la police. Les munichois sont appelés à rester chez eux. Métros, bus et trains bloqués.
Une chasse à l’homme est en cours.

Les images des premiers tirs lors de la première fusillade

Une deuxième fusillade à la station de métro Marienplatz a eu lieu à Munich

« Ainsi, selon le quotidien Bild, l’auteur de la fusillade a couru dans le centre commercial et fait feu sur plusieurs personnes, avant de s’enfuir en direction d’une station de métro. Plusieurs équipes d’intervention de la police allemande sont sur les lieux et sont à la recherche du tireur, selon le journal, qui cite des témoins. »

Source

La fusillade dans le centre commercial Olympia de Munich a fait plusieurs morts, selon la presse allemande. Le journal Münchener Abendzeitung parle d’au moins quinze morts, tandis que la chaîne allemande NTV en évoque au moins dix. Il est encore tôt pour obtenir un bilan précis.

Source: FranceTV Info

 

Certains témoins ont évoqué des corps gisant au sol. D’après le Süddeutsche Zeitung, qui cite la police, il y aurait « plusieurs victimes », dont des morts.