Gilbert Collard : Je suis contre le droit du sol.(…) Et dans les banlieues, s’il y a le désordre et que la police n’y arrive pas, on envoie l’armée ! »

Ce lundi 26 mars, Gilbert Collard, député FN du Gard, était l’invité politique d’Audrey Crespo-Mara. Il est notamment revenu sur les attaques survenues dans l’Aude vendredi dernier.

Entretien complet

Invité d’Audrey Crespo-Mara ce lundi 26 mars sur LCI, le député FN du Gard Gilbert Collard est longuement revenu sur les attentats perpétrés dans l’Aude vendredi dernier. Alors que le terroriste Radouane Lakdim a été naturalisé français en 2004 à l’âge de 12 ans, Gilbert Collard a assuré qu’il était « contre le droit du sol », que Radouane Lakdim n’aurait pas « dû être français » et que les fichés S devaient être déchus de leur nationalité. « Il faut être implacable. Ils (les terroristes, ndlr) ne comprendront que cette forme implacable d’autorité » a ajouté l’ancien avocat.

Gilbert Collard sur LCI : « Radouane Lakdim n’aurait pas dû être français »

Interrogé sur la proposition de Laurent Wauquiez de placer dans des centres d’internement anti-terroristes les personnes fichées pour terrorisme, Gilbert Collard a répondu : « On ne peut pas. Il vaut mieux contrôler l’immigration, rétablir les frontières, foutre en l’air les bases arrière du terrorisme ». Enfin, alors que Christophe Castaner pense qu’il faut accueillir et accompagner les jihadistes de retour en France, le député FN souhaite lui les « laisser où ils sont ».