Grèce : possible détournement d’un ferry par des clandestins au large de Corfou Maj: les autorités démentent)

« Aucun problème » selon les autorités grecques

Le bateau avait envoyé un signal de détresse en raison de la possible présence d’hommes armés à bord.

Que se passe-t-il sur le cargo au large de l’île de Corfou? Mardi soir, les autorités grecques ont affirmé que le navire, qui avait envoyé un message de détresse quelques heures plus tôt, ne connaissait aucun problème et qu’il poursuivrait son trajet.

Il n’y a « rien de suspect sur le bateau », a déclaré la police portuaire grecque, qui a affirmé que le cargo n’était « plus en difficulté ».

La police portuaire ne confirme pas la présence de migrants

Le cargo « Blue Sky M », battant pavillon moldave, avait envoyé un signal de détresse peu avant midi. Or, l’inspection des autorités grecques n’a pas confirmé la présence de plusieurs centaines de migrants sans papiers à bord, ce qu’avaient annoncé les médias grecs, selon l’AFP. Une frégate, un hélicoptère de la marine de guerre grecque et deux patrouilleurs de la police portuaire avaient été dépêchés sur place pour secourir le bateau. De forts vents de 49km/h soufflaient dans la région, quand le signal de détresse a été reçu, indiquent les autorités.

BFMtv

 

Un ferry a envoyé un signal de détresse au large de l’île grecque de Corfou en raison de la possible présence d’hommes armés à bord, rapporte mardi la télévision publique grecque.

La chaîne publique NERIT ne fournit pas davantage de précisions, sinon pour dire que des « migrants clandestins » seraient impliqués.