Halle (All.) : Plusieurs morts dans une fusillade devant une synagogue. le coupable serait un néo-nazi (MàJ)

Angela Merkel a qualifié d’« attentat » la fusillade survenue mercredi 9 octobre à Halle, dans l’est de l’Allemagne, qui visait une synagogue puis un restaurant turc, et lors de laquelle au moins deux personnes – un homme et une femme – ont été tuées et deux autres grièvement blessées. L’’auteur présumé a été interpellé, selon la police. De son côté, l’hôpital universitaire de Halle a admis deux blessés par balles.

La chancelière suit « le déroulement des faits après l’attentat de Halle » et exprime sa « solidarité à tous les Juifs pour ce jour de fête qu’est Yom Kippour », a déclaré son porte-parole Steffen Seibert sur Twitter. La fusillade près d’une synagogue constitue une « attaque antisémite » probablement perpétrée par un sympathisant de la mouvance « d’extrême droite », a estimé le ministre de l’intérieur allemand, Horst Seehofer. « Dans l’état actuel des choses, nous devons partir du principe qu’il s’agit d’une attaque antisémite », a-t-il déclaré dans un communiqué, ajoutant que la justice suspectait un acte « d’extrême droite ».

Le tireur présumé a été arrêté peu avant 14 heures, a annoncé la police locale sur Twitter, qui a levé en fin de journée l’alerte et autorisé la population de cette ville de 240 000 habitants à se rendre de nouveau dans les rues. « Le danger pour la population n’est plus considéré comme aigu », a tweeté la police. « Nous sommes toujours sur place avec des forces importantes. Vous pouvez retourner dans les rues, les alertes sont levées », a-t-elle ajouté.

 

Lire la suite sur Le Monde