Économie, Écologie...

Hervé Juvin : Il n’y a plus un euro… mais plusieurs euros.

Hervé Juvin rejoint l’analyse que donnait jean Luc Gréau dans la revue Causeur et que nous vous avions fait découvrir (Jean-Luc Gréau : L’union monétaire est rompue (vidéo))
La BCE a joué la montre à faisant marcher la planche à billet ( pas pour investir mais pour sauver l’euro, les banques et nous endetter encore plus), mais la zone euro est dans une impasse que plus personne de raisonnable ne peut aujourd’hui nier.

L’euro censé unir les nations européennes et les mettre sur un même pied d’égalité est mort. Il y a qu’une multitude d’euros n’ayant plus la même valeur les uns par rapport aux autres.

L’euro-peseta n’égale plus l’euro-mark, n’égale plus l’euro-franc… l’euro c’est fini, il faut choisir la monnaie fiable, la monnaie stable et la monnaie durable, et cette monnaie s’appelle peut-être toujours l’euro, mais elle n’est plus l’euro de toute l’Europe et des nations européennes.


Euro : nouvelles du front (2) par realpolitiktv