Home-jacking, la fille est défigurée, la mère décédée : Mourad demande sa libération

Devant la cour d’appel de Montpellier, Mourad Chaloukh, 31 ans, le promet : « C’est malheureux ce qui s’est passé, mais j’y suis pour rien ! ». Il est en détention provisoire depuis dix-huit mois dans une affaire criminelle qui a éclaté à Saint-Just, près de Lunel (Hérault) : un home-jacking ultraviolent qui avait vu une dame de 90 ans mourir après que sa fille de 69 ans a été violentée par des malfaiteurs.(…)

Le Midi Libre