Houmria Berrada (candidate En Marche) a été condamnée pour falsification de diplôme

Nord : une candidate En Marche condamnée pour falsification de diplôme

Houmria Berrada, candidate du parti d’Emmanuel Macron dans la deuxième circonscription du Nord, a été exclue de l’école des avocats de Lille en 2010.

Houmria Berrada est une jeune femme de 34 ans qui militait encore dans les rangs socialistes l’an dernier et aurait aussi présidé aux destinées de SOS Racisme Nord. Elle a été exclue en 2010 de l’école d’avocats de Lille, appelée aussi l’IXAD, après quelques semaines de cours. Elle a présenté un faux diplôme, censé venir de l’Institut d’études judiciaires (IEJ) de Strasbourg. La direction de l’IXAD a découvert la supercherie pour une histoire de date non conforme. «Je lui ai demandé de produire les originaux des diplômes dont elle se prévalait, ce qu’elle n’a jamais fait. De fait, j’ai invalidé son inscription au sein de notre école», révèle Me Bernard Meurice, alors président de l’IXAD, qui a porté plainte.

Huit mois de sursis

Le 16 mars 2011, le tribunal correctionnel de Lille a condamné Houmria Berrada à huit mois de prison avec sursis pour faux et usage de faux d’un document administratif et à 500 € de dommages et intérêts pour Marie Metzger, l’étudiante dont elle est accusée d’avoir usurpé l’identifiant… et les diplômes. «Je cherchais un stage, j’ai été contactée par le cabinet d’un avocat pénaliste lillois à qui j’ai envoyé mes diplômes et mon relevé de notes. Puis je n’ai plus eu de nouvelles, jusqu’à ce coup de fil de la PJ de Lille», se souvient Me Marie Metzger aujourd’hui avocate au barreau d’Auxerre. Ce sont les notes de cette étudiante en droit, née elle aussi en 1983, qui auraient permis à Houmria Berrada de s’inscrire à l’IXAD, avant que l’école ne découvre la supercherie.

En apprenant les faits, ce mardi, Christophe Itier, responsable départemental En Marche, n’a pas exclu que le cas de Mme Berrada puisse être examiné par le comité d’éthique du mouvement.

Article intégral sur lavoixdunord.fr