La vérité sur Dominique Reynié

Une étiquette de droite mais des idées franchement à gauche !

La politique n’est pas une pratique hors-sol : c’est l’incarnation des idées par des hommes et des femmes. La personnalité des candidats est donc essentielle car elle détermine largement les décisions et la manière de diriger. Il est donc capital d’être bien informé sur le parcours de chaque tête de liste pour faire le bon choix.

Ce dossier vous présente le vrai visage de Dominique Reynié, chef de file UMP/Les Républicains-UDI-Modem, qui derrière une étiquette de « droite » défend les mêmes idées que le PS et ses alliés de gauche.

Reynié F5

logo 1 Un candidat parachuté, soutenu par Manuel Valls

Dominique Reynié, bien que né à Rodez, n’a quasiment aucun lien professionnel ou personnel avec notre territoire. Il est enseignant à Sciences Po’ Paris (qu’il a fréquenté auparavant en tant qu’étudiant) et chroniqueur pour de nombreux médias parisiens. Sa fondation, proche de l’UMP/les Républicains, est elle aussi domiciliée à Paris. Ses seules activités notables en dehors de la capitale se font, non pas dans notre région, mais… à la Commission européenne de Bruxelles !

N’ayant aucune attache sur la région, il a du signer un bail de complaisance en mars dernier pour sous-louer une chambre chez sa mère ! Sans l’intervention de Manuel Valls en personne, Dominique Reynié, incapable de justifier d’un ancrage réel sur la région, aurait été inéligible.

reynié saut photo

Peut-on donner les clés de notre région à une personne qui s’en est totalement désintéressé depuis plus de 30 ans ?

logo2 L’homme de l’immigration de masse

Comme la plupart des « élites », M. Reynié souhaite imposer à la France et à l’Europe entière un déferlement migratoire qu’il nomme lui-même le « grand repeuplement ». Dans son livre « Les Nouveaux populismes » il indique que nous devons avoir un solde migratoire d’au moins 1.6 million de personnes chaque année (p.360). Cette politique de « repeuplement », qui rappelle les propos récents de M. Valls, apparaît aussi dans ses interventions télévisées :

« Nous allons devoir accueillir beaucoup d’immigrés […] 80 millions au minimum, l’ONU dit 125 millions »


125 millions d’immigrés à accueillir par martin-dupont

« il y aura de plus en plus d’immigrés dans les années qui viennent […] il y aura un choc, une confrontation ».


Immigration – analyse de M. Reynier sur Canal+ par noop

Souhaitez-vous réellement le « grand repeuplement » de notre région par des flots de migrants ?

logo3Le soutien du lobby LGBT

En 2012-2013 des millions de Français ont défilé contre la loi instaurant le mariage et l’adoption par les couples homosexuels. Dominique Reynié n’en faisait pas partie, et pour cause : il est favorable au « mariage pour tous » et à toutes les revendications du lobby LGBT : adoption, procréation médicalement assistée (PMA), gestation pour autrui (GPA)… A rebours de l’électorat de droite, il est l’allié objectif de Christiane Taubira (source).

Voulez-vous vraiment que notre région devienne le fief des lobbies LGBT ?

logo4Un fervent adepte du communautarisme

Loin de défendre l’unité et l’identité de notre territoire, Dominique Reynié souhaite y développer une « diversité libérale », c’est-à-dire un modèle d’éclatement ethnoculturel de la société, sous couvert de libéralisme. Refusant de favoriser la culture d’origine (régionale ou nationale), il prône ni plus, ni moins, la libanisation de la France : « En tant que revendication, le multiculturalisme est légitime s’il s’inscrit dans le mouvement d’affirmation des droits de la personne » (source : 12 idées pour 2012, p.72)

Le Conseil régional a vocation à défendre les terroirs et les identités locales, pas la balkanisation de la France !

logo5 La Turquie islamiste dans l’Union européenne

Tous les observateurs honnêtes s’inquiètent de la politique d’islamisation forcée menée par le gouvernement turc depuis plus d’une décennie. Cet Etat soutient de nombreux groupes djihadistes au Proche-Orient. Dominique Reynié, en fin « politologue », est pourtant favorable à l’entrée de ce pays dans l’Union européenne, malgré les risques sécuritaires, identitaires et économiques évidents (source).

Alors que notre région est au prise avec l’intégrisme islamique (comme à Toulouse ou Lunel), la posture de M. Reynié est clairement irresponsable.

Conclusion : une escroquerie électorale menace l’avenir de notre région.

L’offre politique portée par Dominique Reynié est donc une véritable escroquerie électorale. Dissimulée derrière le drapeau de la « droite et du centre », cette liste vise à capter l’électorat patriote et populaire de notre région pour l’enfermer dans une politique de gauche. Cette tromperie, cautionnée par Nicolas Sarkozy, est grave. Elle doit être dénoncée avec force !