Immigration : en France, les demandeurs d’asile touchent jusqu’à 340 euros par personne

L’annonce des quotas éclaircit quelque peu la situation dans laquelle est plongée l’Union européenne alors que la question des migrants ne cesse de prendre du poids. Derrière l’Allemagne, qui accueillera plus de 31.000 réfugiés, la France doit en accueillir 24.000 sur les deux prochaines années. Des chiffres qui posent cependant une question : quelles aides seront accordées aux réfugiés ayant obtenu le droit d’asile ?

En France, les maires volontaires pour accueillir les réfugiés se réuniront samedi 12 septembre autour du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve afin de trouver des solutions durables. (…)

340 euros pour une personne seule

Une fois le droit d’asile obtenu, les réfugiés obtiennent exactement les mêmes droits sociaux que les nationaux. Ils peuvent donc prétendre aux minimas sociaux, au RSA, au logement et aux allocations familiales. D’un point de vue santé, ils bénéficient de la couverture maladie universelle (CMU) avant de basculer sur le régime général de la sécurité sociale dès qu’ils trouvent un emploi.

Mais l’obtention du statut de réfugié peut prendre jusqu’à deux ans. En attendant le traitement de leur dossier, les demandeurs d’asile touchent une allocation temporaire d’attente : 340 euros pour une personne seule et jusqu’à 718 euros pour une famille. (…)

Source