Politique

Immigration : « La France ne connaît pas son solde migratoire »

S’il vous est déjà arrivé de discuter d’immigration avec un immigrationiste, et que vous l’avez mis au tapis, vous avez certainement été confronté à son dernier argument qu’il répète comme un perroquet: Oui mais le solde migratoire … oui mais le solde migratoire…
Or, en France, les chiffres de l’immigration comme ceux du chômage, et d’autres encore, sont maquillés. Et en matière d’immigration, il est impossible de définir le solde migratoire (le nombre de gens qui sortent et qui rentrent) car l’INSEE ignore dans son comptage le chiffre des entrées illégales sur le territoire, comme le rappelle le géographe Laurent Chalard dans les colonnes du journal Libération. Il rejoint la cohorte de ceux qui ont avant lui dénoncé les pratiques de l’INSEE tel que Michèle Tribalat, Malika Sorel, Jean-Paul Gourévitch, Yves-Marie Laulan ect…

Pourquoi, selon vous, la population légale publiée par l’Insee ne correspond-elle pas forcément à la réalité dans certaines villes ?

La population varie de deux façons : le solde naturel et le solde migratoire. Le solde naturel, ce sont le nombre de naissances, moins le nombre de décès. Ce sont des chiffres où il n’existe qu’une infime marge d’erreur possible. En revanche, sur le solde migratoire, c’est beaucoup plus compliqué. Pour le calculer, il faudrait avoir le nombre d’entrées sur le territoire et celui des sorties. Or, on ne sait pas combien de personnes entrent chaque année sur le territoire. La seule indication dont on dispose, ce sont les titres de séjour accordés. Ce qui exclut les entrées illégales. […]

Aussi curieux que cela puisse paraître, la France ne connaît pas son solde migratoire. Derrière tout cela, il y a le grand tabou des chiffres de l’immigration, un vieux tabou politique français. Dans les années 80, alors que le Front national commençait à percer, que cette question devenait tendue, l’Insee n’avait pas hésité à dire que le solde migratoire était nul. […]

Libération

2 comments on “Immigration : « La France ne connaît pas son solde migratoire »

  1. René de Sévérac on said:

    Cet article ne me satisfait pas.
    il ne faudrait pas dire simultanément :
    « le solde migratoire est faux et de plus il y a des clandestins ».
    Au delà des clandestins, dont le nombre par définition est inconnu, le problème est : il rentre légalement 200 000 étrangers en France et le solde migratoire apparaît aux environs de 70 000. Le reste ne s’est pas évaporé !
    J’aurais tendance à penser que 130 000 français quittent leur pays (ce qui semble fort), car je ne peux imaginer que les étrangers non-communautaires déçus par les avantages qui leur sont proposés retourneraient dans leur pays ou même fuient vers d’autres pays européens plus accueillants.

    Pourriez-vous approfondir ?

  2. Une info hilarante !!!!!!! on said:

    islam et gauchisme, incompatible ?

    Grâce à Houria Bouteldja , Rue89 découvre un « Ténia Taqiya » dans le côlon de la gauche 😀

    http://www.rue89.com/2013/02/06/les-indigenes-de-la-republique-contre-l-homosexualite-imposee-239375

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE