Immigration/Insécurité : Phillipot 1 Valls 0. (Videos)

Manuel a pris une grosse fessée hier soir. Il y a un an c’est Marine Le Pen qui lui avait infligé une raclée, là c’est Phillipot. Faut varier les plaisirs, c’est bien Manuel.
Très vite dans les cordes, le minuscule de l’intérieur a  joué la petite musique de l’indignation. Absurde, stupide, sans aucun argument, Manuel Valls a égrainé des contre-vérités. Sa stratégie consiste à faire des procès d’intention et à se poser en républicain. Mais plus personne ne peut encore croire à cette pitoyable comédie, car les français se sont rendus compte qu’il n’y a pas plus anti-républicain que cette gauche libérale-libertaire.

Philippot ne s’est pas laissé impressionné par le terrorisme intellectuel et reductio ad Hitlerum dont usait et abusait son adversaire socialiste. Il a bien fait de rappeler à Valls ses propos racistes tenus sur le marché d’Evry et a eu raison d’informer les gens sur la censure de twitter que met en place celui qui se dit éternellement attaché à Israël.(1)

On regrette cependant que Philippot n’ait pas évoqué l’amitié qui lie Manuel Valls au néo-nazi Terry Copper. Cela dit que le FN n’utilise pas les mêmes méthodes que les socialistes est assez rassurant….

(1) Article à propos de la censure de Twitter : La France représente 87% de toutes les demandes mondiales de suppression de contenu

En début d’émission Valls prétend qu’il n’a jamais remis en cause le regroupement familiale. Faux, la preuve :

Article du Journal Le Monde : Manuel Valls : « La question du regroupement familial peut être posée »

Valls nous fait croire que l’immigration est une immigration de travail. Faux

L’immigration de travail représente 10%. Le reste c’est le regroupement familial, les demandeurs d’asile (filière détournée), et les étudiants ( filière détournée)

Comme Sarkozy Valls c’est “Plus de régularisations, plus de naturalisations, moins d’expulsions :

– Augmentation du nombre de régularisations de clandestins en 2013 de 30% par rapport à 2012.
Augmentation du nombre de naturalisations, avec un objectif annuel fixé par Manuel Valls à 100 000 naturalisations (contre 46 000 en 2012).
Diminution sensible du nombre d’expulsions sur 2013, selon un rapport de la Police aux Frontières.”