Incendie de Notre-Dame :« Il est possible que l’on ne sache jamais qui est à l’origine de cet incendie… »

Des investigations titanesques attendent les enquêteurs de la Crim’, qui ont déjà auditionné plus de 30 personnes. Selon des témoignages d’agents de sécurité, le foyer serait parti à l’angle de la flèche, côté Seine.

(…) Cette étape de reconnaissance aérienne devrait aussi permettre de vérifier la stabilité de la structure de la cathédrale. « On ne va pas se jeter tête baissée sur place et risquer de perdre un homme dans un effondrement », souligne l’expert de la police scientifique. Si les lieux sont accessibles, des spécialistes seront ensuite envoyés sur place pour procéder à des constatations sur zone. Elles s’annoncent toutefois « complexes en raison des dégâts et de l’eau versée », confie un ancien grand flic. De sources proches de l’enquête, on admet : « Il est possible que l’on ne sache jamais qui est à l’origine de cet incendie… »