Islam. Fateh Kimouche : « Le rapport El Karoui relève d’une gestion indigéniste »

Fateh Kimouche, fondateur du site Al Kanz, réagit vivement au rapport présenté par Hakim El Karoui, qui propose une réforme radicale de l’islam de France. Il dit pouvoir discuter avec tout le monde, mais reclame que les musulmans decident pour les musulmans.

Deux points me gênent franchement. Tout d’abord, je ne suis pas d’accord avec cette idée qui sous-tend que, puisque la France a été attaquée par des terroristes, il faudrait gérer l’islam de France… Quel est le lien ? Le second élément qui m’interpelle, c’est l’ingérence. Il y a peut-être des questions à résoudre, mais on peut se débrouiller seul ! Je suis très prudent avec l’usage des termes comme « néo-colonialiste », mais là, pour le coup, on est véritablement dans une gestion indigéniste de l’islam. […]

Hakim El Karoui dit « islamiste » pour ne pas dire « musulman », comme Alain Soral dit « sioniste » pour ne pas dire « juif ». Regardez de près le discours de ces gens qui prétendent, comme Laurent Bouvet, être des républicains. Pour eux, le spectre de l’islamisme va de Mennel à Daech, en gros, du musulman pratiquant au terroriste. Pour eux, il n’existe pas de différence de nature, mais une simple différence de degré, c’est très problématique. […]

Moins d’une dizaine de mosquées ont été financées par des investissements étrangers, les autres ont été construites grâce à l’argent des fidèles. Les apports de fonds étrangers dans les mosquées sont très réduits, même Hakim El Karoui le reconnaît dans son livre. Avec lui, on a l’impression que les musulmans constituent une cinquième colonne. Ce rapport, c’est le protocole des sages du Caire ! […]

Le Point