Économie, Écologie...

Italie : 1/4 des votants pour le rejet du système, coup de semonce sur la zone euro

Monti était le candidat des média, de la Troïka, et de l’oligarchie européïste. Aujourd’hui ils ont la gueule de bois. Les marchés veulent imposer leur politique, ils montrent leur dépit face aux résultats de la démocratie, et menacent. Ceux qui s’opposent à la dictature des marchés sont, pour l’oligarchie et ses média complices, des populistes, voire des fascistes. La rengaine propagandiste tourne à plein régime.
Aujourd’hui la dictature européo-financière en appelle à de nouvelles élections pour qu’enfin les italiens votent bien…. comme lors des référendums sur la constitution européenne. Il serait temps de se rendre compte que nous nous écartons de la démocratie….

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE